Détectorisme dans le 77

L'aventure et l'évasion

Détectorisme dans le 77

9 février 2018 Détection Randonnée 0

Nous publions ici la narration d’une séance de détectorisme agréable mais qui ne « donnera » rien matériellement parlant.

Il est en effet indispensable que tout détectoriste admette que cette activité peut apporter de l’agrément même si les trouvailles sont décevantes. Un détectoriste, ce peut être un chasseur de trésors, un passionné d’histoire, petite ou grande, un collectionneur d’objets (non archéologiquement étiquetés), mais aussi un aventurier, un randonneur, un re-trouveur d’objets perdus, un inventeur fortuit de vestiges…
Ce jour-là, l’action vise à retrouver une gourmette coûteuse perdue lors d’une randonnée.
Le propriétaire a un certain âge, il a déjà tenté de rechercher, dès le lendemain matin de la perte, mais c’est en plein automne, et des feuilles mortes jonchent le sol et tombent constamment…On commence donc et aux abords d’une stèle militaire, on insiste un peu…car ça sonne. Ce ne seront que des bouts de barbelé éparpillés juste sous la surface.

Un site qui pouvait promettre…une ex-chapelle détruite…

Plus tard, même scénario, mais cette fois ça ne sonne qu’à un endroit, près d’un gros chêne…creusement, test au pointeur, re-creusement, re-test…2 fois, trois fois, cinq fois…ça sonne toujours et rien en vue…mais les racines foisonnent, et il faudra abandonner. Que peut-il bien y avoir au pied d’un chêne qui se trouve sous les racines à plus de 30 cm de la surface ? Il faudra revenir !
On poursuit, guidés par le brave homme sur ses propres pas de la veille, et qui va nous emmener dans une succession de mares asséchées par où il est passé pour photographier des empreintes d’animaux…mais là, ça sonne, ça sonne…pour une collection de capsules de canettes de bière !
Las! La suite nous emmène dans une prairie herbeuse où rien n’apparaît, et s’achève aux abords d’une petite chapelle en ruine. Là aussi beaucoup de feuilles…la « poêle » sonne à gauche et à droite, rien sous les feuilles, mais des bouts de gouttière de zinc déchiquetés et des capsules, des capsules, des capsules…
Bredouilles en tous domaines, pour la gourmette comme pour ce qui aurait pu apparaître fortuitement !
Leçon d’humilité, promesse de faire mieux une autre fois, et belle promenade dans les bois aux couleurs d’automne en prime…le détectorisme ça peut rendre philosophe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *