Saulx…la Saulx à l’assaut !

L'aventure et l'évasion

Saulx…la Saulx à l’assaut !

21 mars 2018 Canoë 0

Canoë   sur  la  Saulx   ( Sortie du 8 juin 2013   SJV :  PH / LH / IM / RC / FD / CR )

 La Saulx…petite rivière convoitée depuis quelques années et que l’on va enfin descendre !

 

Quelques généralités puisées sur le Net :   ( reportage photo plus tard !)

Cours de 127 Km, bassin versant de 2100 Km², débit moyen de 25 m3/seconde .La Saulx prend sa source à Germay en Haute-Marne à une altitude de 347m environ au point de coordonnées 48°24’N , 05°21’E .Suivant d’abord un cours sud-nord, la rivière sort du département de la Haute-Marne à Paroy-sur-Saulx pour entrer en Meuse à Montiers-sur-Saulx. Elle est l’un des deux principaux cours d’eau, avec l’Ornain, qui arrosent le sud du Plateau Barrois en Meuse. Elle ressort de ce département à Andernay et entre dans le département de la Marne à Sermaize-les-Bains suivant une direction est-ouest. La Saulx se jette dans la Marne au nord de Vitry-le-François dans le département de la Marne à une altitude de 94m, au point de coordonnées 48°44’N 04°34’E

Affluents

l’Orge, qui se jette dans la Saulx au lieu-dit « Chinel », sur le territoire de la commune de Dammarie-sur-Saulx (Meuse).l’Ornain, qui se jette dans la Saulx à Etrepy (Marne).la Bruxenelle, qui se jette dans la Saulx à Brusson (Marne).la Chée, qui se jette dans la Saulx en amont de Vitry-en-Perthois (Marne). La Chée possède elle-même un affluent important, la Vière.

La Saulx est une rivière abondante, comme la plupart des cours d’eau issus du plateau du Barrois. Son débit a été observé sur une période de 49 ans (de 1957 à 2005) à Vitry-en-Perthois localité toute proche de son confluent avec la Marne2. Le bassin versant de la rivière y est de 2 100 km2.Le module de la rivière à Vitry-en-Perthois est de 25,7 m3/s.La Saulx présente des fluctuations saisonnières de débit assez marquées. Les hautes eaux sont hivernales et atteignent en moyenne de 44 à 52 m3/s, de décembre à mars inclus (avec unmaximum en janvier et février). Les maigres d’été, qui vont de juin à octobre, voient le débit moyen baisser jusque 7,34 m3/s au mois d’août.

 

À l’étiage, le VCN3 peut chuter jusque 1,1 m3/s, en cas de période quinquennale sèche, soit 1 100 litres par seconde, ce qui peut paraitre faible, mais correspond au débit d’étiage de la Marne dans le secteur (1,2 m3/s à Saint-Dizier pour un débit moyen presque identique de 26 m3).Les crues peuvent être assez importantes. Ainsi les QIX 2 et QIX 5 valent respectivement 140 et 200 m3/s. Le QIX 10 est de 230 m3/s, le QIX 20 de 260 m3, tandis que le QIX 50 se monte à 300 m3/s.

Le débit instantané maximal enregistré à Vitry-en-Perthois durant la période d’observation, a été de 278 m3/s, le 22 décembre 1993, tandis que la valeur journalière maximale était de 273 m3/s le même jour. En comparant la première de ces valeurs à l’échelle des QIX de la rivière, on constate que cette crue était d’ordre un peu plus que vicennal, et donc pas tellement exceptionnelle.

La Saulx est une rivière bien fournie, alimentée par les précipitations élevées arrosant la région du Barrois. La lame d’eau écoulée dans son bassin versant est de 387 millimètres annuellement, ce qui est nettement supérieur à la moyenne d’ensemble de la France tous bassins confondus, et aussi à la moyenne des bassins de la Marne (274 millimètres à Paris), et de la Seine (240 millimètres). Le débit spécifique de la rivière (ou Qsp) affiche de ce fait un chiffre élevé : 12,2 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin.

Pêche

La Saulx est une rivière classée en première catégorie jusqu’au pont de Ponthion et ensuite en deuxième catégorie jusqu’à la Marne. Elle appartient au domaine privé jusqu’à sa confluence avec l’Ornain (entre Pargny-sur-Saulx et Etrepy). Une fois unie à l’Ornain, elle appartient au domaine public. Dans le secteur de première catégorie, la Saulx et ses affluents sont habités notamment par des truites farios, des vairons, des vandoises. Sa population est bonne.Dans la partie classée deuxième catégorie, la Saulx est très bien peuplée de gardons, chevesnes, ablettes, goujons, brochets et perches.

La Vallée de la Saulx

Tout au long de cette vallée se sont installées des petites industries : fonderies (comme à Dammarie-sur-Saulx) mais aussi papèteries.Cette vallée est aussi riche du point de vue touristique (surtout dans sa partie basse) grâce à des paysages bucoliques ainsi que des constructions intéressantes (Châteaux, en particulier).On notera enfin qu’en 1994, la Poste a édité un timbre ayant pour thème les « Pays de la Saulx » (structure administrative aujourd’hui disparue). Le timbre est illustré par l’église de Ménil-sur-Saulx, une coulée de fonte et le pont XVIe siècle de Rupt-aux-Nonains.

Carte IGN Verte n°23 pli D 8 n°22 plis A 10 à A 8.
Carte Michelin n°61 pli 9.
Période favorable. Toute l’année, basses eaux en été.
Parcours navigable : Bazincourt à Vitry en Perthois 62 km de classe II.( Classe I par tronçons avant retenues d’eau artificielles  ). Manœuvrière en eaux moyennes, classe III par endroits, en hautes eaux. Souvent encombrée d’arbres tombés. Très, très peu de déchets flottants.
 Jolie et sauvage, ne pas débarquer ou embarquer en dehors des emprises publiques. Beaucoup de traversées d’usine et autres propriétés privées pas forcement autorisées. Reconnaître les barrages de Mogneville et Sermaize, et la chute naturelle d’Anderay.
Parcours slalomé en aval de Sermaize à Pargny sur Saulx. Rivière de première catégorie en pêche privée jusqu’à Ponthion…gare aux pêcheurs !

Contrairement à certaines allégations, il n’y a pas de règlement restrictif d’accès, que seul le Préfet pourrait prendre pour des raisons de sécurité ou de protection environnementale. Il n’y a pas d’autorisation d’une quelconque société de pêche à demander. En contrepartie, toutes précautions et courtoisie sont de rigueur. Pour les propriétés privées, surtout en cas de basses-eaux, la tolérance de prendre pied ponctuellement sur le lit de la rivière ou sur les berges ou des ouvrages, en cas de besoin,  n’autorise pas les pique-niques et autres installations… !

Km 0 : pont ancien de Bazincourt-sur-Saulx, avec petit espace vert gazonné très pratique. Mise à l’eau très facile, et parking voiture en rive gauche. Large à cet endroit, avec bancs de graviers et de plantes aquatiques, eau très claire, courant vif. ( ce jour-là : 8 juin 2013, après un mois de mai assez pluvieux)

       

Km 0.5 : pont de chemin carrossable

Km1,75 : Pont de la D997

 

Km 2.9 : Pont de Rupt-aux-Nonnains ( rue de l’Eglise) Classé monument historique.

 

                                                                 
Km 3,48 : Passerelle de pisciculture très basse. Portage possible en RD sur 50 m environ, autorisation à demander si personne présente…Gros chien en liberté !

Km 3,52 : Passage en tunnel bas vers rive droite, courant vif, sortie avec seuil de 50 cm. Sinon, contournement comme précédemment.  A reconnaître…

Km 5,38 : Grosse usine Arcelor, vannes majeures en RG, franchissement difficile, forte dénivellation, réembarquement impossible sans dégrader un massif végétal…donc gagner les vannes mineures, un peu plus loin en aval. Passage possible, soit par-dessus les vannes en portage délicat, puis 80 m en propriété privée ( Autorisation recommandée sauf si désert !) de portage pour remise à l’eau dans un petit bras d’évacuation, ou bien, franchir les vannes par-dessus puis remettre à l’eau aussitôt derrière ( descente délicate en angle avec arbre et aspérités) et franchir grâce à un tunnel de 50 m, encombré de grosses pièces métalliques…prévoir un éclairage, car hauteur d’eau très variable. Ce tunnel correspond au bras d’évacuation pré-cité.

                        

Km 5,6 : passerelle d’accès à l’entreprise, au-dessus du petit bras…portage à prévoir selon niveau d’eau.  Beaucoup de vase.

                

Km 6.48 : Pont de la D 4 à Haironville

  

                

 

 

 

 

 

 

Km 8,80 : bras en RD évitant la pisciculture de Saudrupt

Km 9,3

Km 9,66 : Pont de la D 635 ( Rue du bas de la Côte) à Saudrupt.

 

 

 

 

 

 

 

 

Km 11.90 Prendre bras de gauche dans la papeterie désaffectée. Cheminée en briques très haute, remarquable.

Km 12,25 : Pont de Ville-sur-Saulx

                                                      

Km 13.26 : Pont de la D 117 ( Rue du Maréchal Oudinot ) à l’Isle-en-Rigault

 

Km 13,80 : Seconde ancienne papeterie, prendre sur la gauche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Km 14 ,98 : Pont et 3 passerelles du Château de Jean d’Heurs et du centre hippique

         

                                 

                        

 

Km 15,50 : Pont amont du chemin de Courte Varenne ( lieu-dit)

Km 15, 70 : deux passerelles des anciennes forges du Vieux Jean-d’Heurs

Km 16 : Passerelle de champ, lieu de pique-nique à moutons

     

 

            

 

 

 

 

 

 

 

Km 16,50 Pont aval du chemin de Courte Varenne ( Pont en béton armé à 2 arcades )

Km 16,70 Barrage des anciennes forges de Pont-sur-Saulx

               

Franchissement difficile sauf par-dessus les garde-fous puis en pente arborée.

Km 16,80 Passerelle des forges de Pont-sur-Saulx

    

Ne pas tenter de franchir par le tunnel avaloir de l’usine…violent courant de chicane invisible au départ, blocage et noyade potentiels, dessalage et violents remous, suivis de rappels écumeux et furieux…faits pour les suicidaires dès que ça coule un peu fort !

Km 16,90 Pont de la D 997 de Pont-sur-Saulx

Km 17,8 Passerelle de l’Usine de Renesson

Km 18 : Passerelle du GR 14

 Abbaye de Robert-Espagne 

 

 

 

 

 

 

 

Km 19,4 Barrage hydro-électrique de Robert Espagne. Infranchissable en navigation du fait de garde-fous serrés. Très peu d’eau.Portage en rive droite ou en biais à travers les poteaux.

             

Km 19,5 : Pont de la D 997 à Robert-Espagne

Km 21,7 Usine de Beurey sur Saulx Passer sur la droite, sur la terre ferme

         

Infranchissable pour cause de passerelle trop basse…basculement dangereux !

            

Passage de droite…plus calme !!!

Km 21,90 Passerelle de Beurey

Km 22 Pont de Beurey-sur-Saulx     et son église

                                                       

Km 25 : Pont de Couvonges pour la D997

                                                                     Lavoir de Couvonges

Km 26,90 Barrage à degrés de Mognéville, Pisciculture

                

 

 

 

 

 

 

 

Km 27,2 : Pont de Mognéville ( rue de l’Eglise)

      

Km 27,5  Pont de la D 997 à Mognéville

Km 28,3 Pont de Parfond-pré ( lieu-dit)

Km 31 ,4 Pont Mathias

Km 32,3 Pont de la D997 à Contrisson

Km 32,9 Pont barrage de la Pisciculture d’Andernay ( chute)

 

 

 

 

 

 

 

 

Béquets remontants à la base…mauvais pour les bateaux, voire pour les pagayeurs infortunés !

Km 37,2 Vannage de la Forge important en RD avant Sermaize. Passage en portage dans les vannes de gauche. Sautable dans la vanne centrale de droite, mais « guillotine » possible.

        

 

 

 

 

 

 

 

 

La suite est un rapide amusant…

  

 

 

Km 37,6 Pont du cimetière de Sermaize-les-Bains. Débarquement confortable juste après la pile en RG.

      

Et c’est… la ville ! ( de Sermaize) !!!!

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *