Aube, descente en canoë bien agréable !

L'aventure et l'évasion

Aube, descente en canoë bien agréable !

20 mars 2018 Canoë 0

CANOE  sur  l’  AUBE

 

L’Aube a connu notre navigation  le  05 mai 2007

 

Informations principales trouvées par l’Internet, à partir des données du Canoë-kayak Club de Champagne-Ardenne pour nous organiser.

Tronçon traité suite à la descente par SJV  : de La Ferté-sur-Aube à Marcilly (confluence à la Seine ).

Parcours effectué de Ville-sous-la-Ferté  au pont de la D 396 soit environ 25 Km. Six heures de navigation, arrêts et portages inclus.

Niveau d’eau juste suffisant pour tout passer sans débarquer hormis   trois infranchissables.

Qualités : belle eau, poissonneuse, berges agréables, ensemble assez sauvage, nombreux oiseaux, peu d’urbanisation sur les rives, peu de pêcheurs par ailleurs neutres, une seule propriété privée posant problème (contournable), lit de rivière le plus souvent caillouteux ou sableux, rochers immergés peu gênants et peu « agressifs », liaison routière très facile, parcage des véhicules aisé .

Pratiquement aucun déchet rencontré, tant sur les rives que dans l’eau.

Navigation sans problème, supposant toutefois un minimum de maîtrise des manœuvres pour rester agréable, les veines d’eau étant assez maigres et sinueuses à ce niveau d’eau, et quelques obstacles végétaux pouvant être rencontrés.

Marques de crues plutôt impressionnantes, supérieures à 2 m d’élévation des eaux.

Pas moins de sept ponts routiers, six ponts ferroviaires, et trois passerelles…

Infranchissable O.17 : vannes en rive droite peu après l’embarquement initial et juste avant l’obstacle, nécessitant un court portage avec talus raciné pour la remise à l’eau en plan calme.

Infranchissable O. 24 : vannes en barrage. Débarquement en rive droite juste avant, sur bordure bétonnée. Portage sur 60 mètres sans difficulté. Grillage à ouvrir et refermer…qui sera peut-être un jour un mur infranchissable. Remise à l’eau juste après le vannage. Ancien lavoir à proximité, bivouaquable.

Infranchissable  O. 35 : moulin en barrage. Gros déversoir en rive gauche, un peu avant, mais interdit d’accès par le propriétaire. Son franchissement reste assez difficile de toute façon. Le contournement officiellement toléré se fait une bonne centaine de mètres en amont, avec débarquement en rive gauche sur berge basse herbeuse, et portage de 200 mètres dans un pré, en longeant la propriété privée. Remise à l’eau dans le plan d’eau sous le déversoir.

 

Plusieurs ponts marquent des rapides de classe 2 et petits rappels en basses eaux. Il est prudent de les reconnaître car enrochés, ou avec radiers encombrés et seuils à angles vifs.

 

Perspectives : 1) Tenter une reconnaissance en amont de Ville-sous-la-Ferté, à partir de Montigny. La lecture de la carte semble montrer que la Maze qui passe à Juvancourt ne serait que le bras mineur et oriental de l’Aube à partir de Silvarouvres. Ce tronçon d’une vingtaine de Km. non décrit par les topos et non classé navigable par la FFCK reste donc à aborder avec précautions…

  • Effectuer la descente fractionnée en aval de la D 396. des 150 Km restant avant la Seine, en plusieurs sorties… ( 5 ou 6 à prévoir )
  • Effectuer cette même descente en une seule sortie de plusieurs jours se type randonnée nautique. ( 5 à 6 jours ? )
  • Effectuer cette descente en raid de trois jours, à 50 Km / jour.
  • Effectuer cette descente en deux équipes de deux ou quatre, avec une alternance canoë / VTT à la faveur des ponts (une trentaine de Bar à la Seine…) soit un tous les 5 Km en moyenne ! Biathlon 3 jours.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *