Trois promenades bellifontaines 283

L'aventure et l'évasion

Trois promenades bellifontaines 283

1 mars 2020 Randonnée 1

Trois promenades bellifontaines 283   N°s 4, 6 , 8 .      (Texte et photos : Coco )

Le 28 février, nous en route pour un week-end très spécial…Sentiers “bleus”, orientation et étroitures à Fontainebleau. 

La météo ne nous permet pas de partir pour un long week-end en province sans ne faire que de la spéléo alors nous avons choisi cet entraînement-découverte  qui, en plus, a le mérite d’être ludique et drôle. 

Pour l’occasion, nous voyageons dans le Jumpy, qui va nous servir de couchage…le grand luxe. 

Nous arrivons au premier parcours que notre charmant animateur a prévu pour nous. C’est de Dénecourt N° 4. 

L’objectif est de trouver le parcours. En apparence simple, étant des randonneurs…. sauf bien sûr, quand ayant l’habitude de faire confiance au Zouzou, j’ai nommé notre Kiki national, nous ne nous méfions pas de sa forfanterie !!! (Par jeu, uniquement) 

Et oui, il nous a bien donné quelques indices dans la conversation en manifestant une hésitation sur le lieu de stationnement…mais nous n’avons pas été assez vigilants. 

Du coup, quand nous avons pris le sentier, … nous avons mis bien 1/2h de marche avant de nous rendre compte que nous n’étions absolument pas sur le sentier que nous devions parcourir…ou, plus exactement, que nous étions sur un sentier d’accès à celui que nous voulions…d’où des indications prêtant à confusion. 

Le pire, c’est que l’aspect entre le sentier (une longue ligne droite sur chemin forestier avec la grande route pas loin) et la carte, concordait et m’a fait manifester une certitude alors que plusieurs indices auraient dû nous mettre la puce à l’oreille !!!  Sans la carte au 1/25000 ème, on aurait eu du mal à nous en sortir avec les seuls petits plans fournis… 

Enfin, nous avons fait demi-tour et là enfin retrouvé le bon sentier pour faire le 1 er parcours bleu de la journée. 

Ceci dit, ce détour aura été intéressant en termes de choses à voir et de paysages. 

Sur le sentier, la Grotte aux cristaux vaut le détour, la Fontaine Marie et tous les rochers qui nous font penser à tant d’animaux et autres farfadets agrémentent la promenade…car il s’agit bien d’une promenade. 

Pour en voir et en savoir beaucoup plus sur le Dénecourt 4 :

http://www.fontainebleau-photo.fr/2011/11/le-rocher-saint-germain-sentier.html     (Copier et coller)

 

 

Au bout de 4 h… au lieu des 2 h prévues initialement, nous retournons au véhicule, pour aller rejoindre un autre sentier bleu. Ce sera le N° 8. 

Cette fois, nous vérifions 2 fois où nous sommes avant de démarrer… et nous perdons encore une fois !!! 

Décidément on peut être randonneurs aguerris, mais il va nous falloir d’autres stages “cartes et boussoles” pour devenir des pros !!! Plus pratiquement, être munis d’extraits de carte sous plastique nous faciliterait beaucoup les choses…on y pensera… 

Après pas mal de détours, nous trouvons enfin le sentier souhaité. 

Tandis que notre Kiki, lui, il s’est bien marré à nous voir tourner en rond et nous faire tourner en bourrique !!! Pour autant il ne savait pas précisément non plus les choses, mais avait dans sa tête un dessin approximatif de la forêt et quelques repères mémoriels…ça peut aider ! 

Ce sentier est très intéressant par son histoire. En effet, c’est un parcours où dans la 1 ère moitié du 20 ème siècle, il y avait des cabarets dans la forêt…cabarets plus ou moins licites qui n’auraient rien à envier aux clubs de rencontres actuels . 
Des restes de cette histoire sont encore visible avec l’aménagement de certains rochers ou des plaques qui en commémorent la trace. 

Également la passion du Sylvain Claude-François Dénecourt , un garde forestier qui a tracé 11 des 17 sentiers bleus actuels pour leur beauté digne des peintres impressionnistes de l’époque de Renoir, Monet ou Stevenson alors très présents dans les alentours de Barbizon. 

Ce qui agrémente largement la balade, mêlant ainsi histoire, culture et randonnée. Merci Kiki, pour toute cette richesse que tu mets à notre portée au-delà du simple entraînement sportif. Un grand atout à continuer de faire partager. 

Pour couronner le tout, nous arrivons sur un surplomb avec un arbre aménagé de 2 balançoires. Avec Gigi, nous ne résistons pas à aller nous balancer comme des enfants au-dessus du vide avec cette vue magnifique à nos pieds. 

Pour en voir et en savoir beaucoup plus sur le Dénecourt 8 :

http://www.fontainebleau-photo.fr/2013/04/sentier-denecourt-n8-le-mont-aigu.html     (copier et coller)

 

 

La météo est beaucoup plus clémente que prévue, ce qui est un atout supplémentaire. 

En soirée après ce 2 ème parcours, nous reprenons la route pour nous garer près de Barbizon afin de bivouaquer pour la nuit. 

Kiki essaye de nous persuader de dormir dehors…mais les confortables matelas du Jumpy font trop envie. Et puis, l’annonce de pluie pour la nuit, ne nous inspire vraiment pas. Il se trouvera donc un super-abri contre la Buvette de la Caverne, entre les barils de bière Heineken ! 

Nous finissons la soirée avec une petite promenade nocturne de Barbizon, très agréable et jolie avec ses boutiques de peintures, sculptures et autres vêtements. 

Un dîner chaud (luxe à la SJV), un jeu de cartes “culturel”, où brillera Gilles,  terminent la soirée avant un bon dodo bien mérité. 

Nous nous réveillons avec le jour pour une mini-nouvelle journée. Le temps est doux et sec, un bonheur. 

Aujourd’hui, objectif le sentier N° 6 avec en plus étroitures et autres 4 pattes sous les rochers. 

Nous nous habillons en conséquence avec des vêtements qui ne craignent pas d’être salis. 

Randonnée encore très plaisante avec des paysages de rochers, de mousses, de bouleaux qui apportent des touches de blancs avec leurs troncs dans tout ce contraste d’ocre, vert, marron. 

Nous commençons par une première cavité qui descend sous les rochers par un escalier. 

Nous voilà à 4 pattes avant de terminer complètement en rampant. Très amusant…c’était la Caverne des Brigands. 

Nous reprenons le sentier et Kiki nous amène dans une autre étroiture avec 3 cheminées , que nous allons monter pour une et descendre pour deux, en exerçant une pression avec les jambes et les bras pour ne pas glisser trop vite dans le fond. 

Kiki, nous apprend que l’ étroiture terreuse et deux des galeries ont été créées de toutes pièces par SJV (la première en 1987) …bravo car vu la taille, et les conditions d’extraction du sable çà a dû être un sacré boulot.  Le CDS 77 y opéra une maintenance, SJV l’entretient chaque année depuis 2012. 

 

Et le chemin continue, avec alternance de montées, de descentes, de beaux paysages. Des rochers, en forme de baleine, d’éléphants, de caméléon, de tortue, de lapin … à croire que les esprits de la forêt ont eu envie de se matérialiser dans la pierre pour nous indiquer leur présence. 

Pour en voir et en savoir beaucoup plus sur le Dénecourt 6 :

http://www.fontainebleau-photo.fr/2012/09/les-gorges-dapremont.html     (copier et coller)

 

Et nous arrivons de nouveau à notre véhicule. Juste le temps de se changer pour déjeuner qu’une énorme averse nous tombe dessus…mais on était déjà abrités ! 

Repas pris, il est temps de repartir… Merci Kiki, pour ce mini week-end très agréable, qui m’a permis de me remettre dans le bain en douceur tout en permettant de se connecter à la nature. 

 

 

Une réponse

  1. Bin Antony dit :

    Sympa comme tout de redécouvrir Cette forêt . Merci pour ces reportages toujours passionnants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *