Promenade au fond des forêts, et même en-dessous ! 357

L'aventure et l'évasion

Promenade au fond des forêts, et même en-dessous ! 357

26 octobre 2020 Randonnée Spéléologie 0

Promenade au fond des forêts, et même en-dessous !     357          Octobre 2020

Initialement programmée dans le cadre des JNSC 2020, puis mise de côté pour cause d’intempéries préalables trop importantes, cette sortie d’initiation-découverte a pu être réalisée, avec des conditions météorologiques assez favorables.
Ce report eut l’avantage supplémentaire de réduire l’équipe à 8 personnes au lieu de 15, ce qui a donné une fluidité appréciable !
On a même pu allier une gentille petite chienne, très vivace, aux déambulations du groupe…


La construction de cette journée, outre la volonté de permettre d’installer des liens relationnels entre les participants néophytes et les accompagnants, vise à proposer des situations voisines de celles d’être susceptibles d’être rencontrées lors de sorties plus techniques et plus longues, afin de mieux estimer ce vers quoi on va pouvoir aller.
Il y a en effet un choix d’activités dans le club multisports qu’est SJV, et la plupart des adhérent(e)s finit par opter pour certaines bien plus que pour d’autres…cela nécessite des essais !
En l’occurrence, on trouve ce jour-là un créneau de 10 heures dont 7 sur  ou sous le terrain (!) ce qui est déjà un « filtre » quant à la résistance à l’effort et son acceptation, même si l’effort reste modéré.
On développe une distance de marche en terrain accidenté d’environ 8 km, donc très raisonnable, mais déjà suffisante pour savoir si « marcher » un peu sportivement est ou non dans les goûts des gens.


On agrémente les parcours de trois sites semi-souterrains, chacun d’eux apportant un contexte particulier plus marqué.
L’un offre une progression dans un  confinement corporel de plus en plus marqué et offre une séquence de noir total.
Un second confronte à des espaces et des cheminements globalement restreints, moins « rassurants », et avec un peu de verticalité. Le troisième présente une succession d’étroitures, mais jamais dans le noir.
L’association des trois donne déjà une petite idée de ce que peut être une évolution dans une vraie cavité…du « minéral » omniprésent, du noir et des pénombres, du large et de l’étroit, du sec et du mouillé, des bestioles…du facile et du difficile !
On se défoule, on admire, on rit ou non, on découvre, on s’entraide…
Que peuvent bien penser de tout cela les participant(e)s au lendemain de cette bonne journée passée en équipe ?
Voici les récits de trois d’entre eux, livrés tels que communiqués :

Wennou :

Nous sommes partis en randonnée à Fontainebleau…
Il faisait beau temps et j’ai commencé à faire « le guide »…j’aime bien ça car j’aime chercher les balises et aider les gens à trouver leur chemin !


Nous sommes arrivés à la Grotte des Trois Brigands (NDLR : Caverne des Brigands ») où Kiki avait disposé des bougies allumées…ça faisait vraiment joli, et on était un peu comme dans l’ancien temps !
Nous avons fermé fort nos yeux et puis nous somme entrés dans une grande salle basse où il nous a raconté une histoire d’un bandit criminel, que j’ai trouvée parfois drôle, parfois bizarre…

Après ça, on a circulé dans la grotte en tous sens, j’aimais bien le sable fin. Ce n’était pas toujours facile…
Puis, on a repris le chemin « bleu » jusqu’au repas, à côté de la deuxième grotte (NDLR : Gouffres de Clair-Bois) qui est labyrinthique…ce fut  ma préférée ! On pouvait entrer et sortir par plusieurs endroits, et il y avait du sable doré très joli. Je m’y suis beaucoup amusé, surtout à la fin, quand j’ai réussi à sortir par un trou vertical étroit et glissant…aarrrgh ! J’ai eu beaucoup de mal, mais Gigi m’a aidé  et j’ai réussi à m’en sortir !


Puis, nous avons descendu la pente raide dans les grandes fougères brunes, et repris le chemin à l’inverse…J’ai vu des lézards, des roches aux formes étranges, une mare (NDLR : Mare aux Biches) avec des grosses touffes de grandes herbes, des super-champignons rouges avec des taches blanches (NDLR : Amanite Tue-mouches) et un bois de bouleaux, très beau.
On a repris les voitures et on est allés plus loin (NDLR : Le Puiselet) pour faire un parcours d’étroitures…Sous d’énormes rochers, il y avait des passages difficiles, il fallait ramper, se frotter partout, avec des châtaignes piquantes, et des trucs difficiles à escalader…en plus les rochers étaient mouillés et glissants !


A la fin je me suis mouillé en ratant un passage au-dessus d’une grande flaque, ça m’a fait froid et j’étais un peu vexé devant toutes les filles ! Je me suis mis en colère, mais je me suis calmé, et heureusement, Vévère avait pensé à des habits d e rechange !
J’ai bien aimé courir comme un fou dans la pente de sable avant de repartir à la maison !
J’étais bien content de cette journée !

Liline :

Pour commencer, nous avons passé un peu plus d’une heure dans la voiture pour arriver à Fontainebleau (la forêt) vers Barbizon.
Après quelques consignes, nous nous sommes mis en route pour une première grotte, nous devions suivre un parcours fléché avec beaucoup d’action car ça ressemblait à un petit parcours d’escalade.
Il y avait beaucoup de rochers qu’on devait franchir et j’ai vraiment apprécié surtout le paysage qui était magnifique.
Ensuite nous sommes arrivés à la grotte, et, après nous avoir raconté son histoire, Gilles et Christian nous ont fait découvrir la grotte éclairée par des bougies et remplie de sable fin très doux. 
Par la suite nous avons repris le chemin pour arriver à un autre endroit très joli (pour pique-niquer). 
 
Après cela nous avons visité une deuxième grotte petite et étroite que j’ai un peu moins aimée. Quand la visite s’est terminée nous avons repris le chemin du retour (tout aussi amusant qu’à l’aller).
Ensuite nous sommes partis à un autre endroit (NDLR :Le Puiselet). 
Là, c’était un circuit à suivre entre des rochers. Nous devions nous hisser, grimper, descendre dans des petits trous, c’était plutôt amusant même si parfois c’était un peu dur…surtout avec des rochers mouillés et glissants !
Ce fut une très bonne journée.
Merci !
Liline

Zézelle :
Nous sommes arrivés à Barbizon, pour commencer la randonnée, nous avons parcouru une sorte de chemin avec plein de rochers, c’était très joli …on devait suivre des traits bleus, (NDLR : Sentier Denecourt N°6) c’était comme un labyrinthe à suivre…très cool !


Nous sommes ensuite arrivés à une grotte éclairée de bougies allumées… Très jolie ! Kiki nous a raconté une histoire d’un bandit, très surprenante. Nous avons ensuite parcouru la grotte pour y voir du joli sable blanc puis on a dû refaire le chemin sans aucune lumière…pas si facile, mais on a réussi à retrouver le chemin.

Ma chienne était présente toute la journée et elle a adoré malgré que vers la fin de la journée elle avait un peu froid.
Nous avons aussi appris des nœuds très intéressants.
Par la suite nous avons continué la randonnée pour aller à une autre grotte en montant une petite colline par un chemin très sportif mais c’était joli vu de tout là-haut.
L’autre grotte était plus difficile car les trous étaient étroits mais on a su surmonter les difficultés. L’entraide était présente vu qu’à un moment donner on m’a aidée à sortir de la grotte par un passage glissant et étroit.
Nous avons fini cette balade sur une bonne note !
Nous avons repris la route pour aller au Puiselet pour faire une sorte de parcours contourné en dessous des rochers.
C’était hyper cool ! Je suis passée dans des endroits où j’ai cru que je ne passerais jamais !

Mais on a tous réussi ! 
Puis on a fini par passer sous un rocher avec une grande flaque et on devait l’éviter… Bon, j’ai fini trempée donc on en déduit que je ne l’ai pas si bien évitée que ça ! 
Mais c’était très drôle…
Puis nous avons fini par descendre en courant sur du sable c’est ma chienne qui m’a tirée, personnellement 😂.
Merci encore pour cette magnifique journée.
J’ai hâte de faire la prochaine sortie avec le club des cinq ou plutôt six avec ma chienne qui s’est beaucoup amusée.
Merci encore
 Zézelle !
 
Roro :
On est allé à Fontainebleau dans la forêt où il y avait des paysages magnifiques. On devait retrouver le chemin jusqu’à la première grotte. On l’a visitée avec une petite histoire et on a fait des activités. Ensuite on a cherché la deuxième grotte…C’était intéressant de traverser la forêt et de faire des activités proposées sur les 2 grottes, même si on avait peur des bêtes on s’est bien amusés !
Par la suite on est allé à 30 minutes de Fontainebleau pour aller faire un parcours entre des rochers, où il fallait suivre des flèches, passer sous les rochers ou monter au-dessus, éviter les flaques…
Comme il pleuvait et que les roches étaient glissantes, ça donnait de la difficulté et c’était intéressant à faire.
Je suis très contente d’avoir fait cette sortie et j’espère recommencer.
Roro
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *