Via ferrata de Fort l’Écluse en 2022     552

L'aventure et l'évasion

Via ferrata de Fort l’Écluse en 2022     552

23 juin 2022 Via ferrata 0

Via ferrata de Fort l’Ecluse en 2022     552

Cette via ferrata est régulièrement parcourue par SJV du fait de sa situation sur la route menant en Haute-Savoie.
Le site a connu quelques améliorations, et de toute façon, pour des gens qui n’y vont pas souvent, se promener dans cette via ferrata n’est jamais tout à fait comme la précédente édition, selon l’état de la végétation, l’ensoleillement (ou non !), la saison et aussi selon sa fréquentation ou encore selon la composition de l’équipe !!!
On laisse d’abord Coco nous dire quelques mots :

 

Juin, temps propice à une sortie « nature ».

 
Trois jours qui, à la façon SJV, seront sportifs… Et chauds. 
Départ 6h le vendredi pour éviter les embouteillages. 
6h de route dans l’enthousiasme de se retrouver à 4. 
Voiture bien chargée en raison du matériel nécessaire et des bivouacs à la belle étoile.
Nous arrivons en tout début d’après-midi pour une 1ère via ferrata de Hostiaz, dont nous profitons allègrement. (Cf. Article 551)
Et de une !
Mais…le programme est d’en faire trois !
 
Nous reprenons donc la route pour rejoindre Fort l’écluse. 
Via avec très beau panorama du Rhône dans la vallée. 
Nous parcourons son trajet avec facilité et joie d’être là, seuls à emprunter le « chemin ferré »et admirer son paysage. 
Le dernier passage par un pont de singes est à nouveau une épreuve pour Toto, mais on sent cette fois que son corps accepte mieux la contrainte. 
Arrivés en haut, le fort se dévoile à nos yeux. 
Belle bâtisse du XVI ème siècle, aménagée et agrandie au fil du temps. 
Le Fort l’Écluse est en effet un ouvrage militaire fortifié, profondément modifié vers 1830, construit à flanc de montagne pour contrôler le défilé de l’Ecluse passage du Rhône en sortie ouest du bassin genevois français.
Il s’agit d’un site classé qui offre les vestiges de plusieurs siècles d’architectures militaires, tours, tourelles de guet, meurtrières, échauguettes, casemates, chambres à munitions…

Aujourd’hui il sert aussi de parcours « Aventure » avec une autre via payante à l’intérieur et extérieur du fort supérieur.

La via ferrata publique est d’accès libre et gratuite. Elle a été un peu remaniée, chemin d’accès redressé, pancartes neuves, mais surtout, nombreux tronçons de câble sub-verticaux subdivisés par l’adjonction de broches longues avec serre-câbles, pour réduire encore les hauteurs de chute et donc leurs éventuelles séquelles.
Ces broches additionnelles sont en effet placées là où les chutes de 3 ou 4 mètres ne finiraient pas « dans le vide »…
Elle est classée « AD » du seul fait qu’on y trouve 4 à 5 passages un peu déversants…
Sinon, plusieurs passages en vire aisée et des paliers de repos ombragés, équilibrent l’effort général à produire.
A éviter de parcourir en plein soleil, roche très claire …  ça chauffe et ça travaille les yeux !
Une dénivelée de 150 mètres pour environ 400 mètres de câble, un seul pont de singes de 15 mètres.
Celles et ceux « qui ne traînent pas » l’avalent en 30 minutes, mais pour la moyenne des gens, compter 45 à 60 minutes.
Beaux points de vue sur la vallée et le viaduc ferroviaire de Longeray.

La partie supérieure supporte une via ferrata privée, dont tout le monde n’est pas fier car porte une atteinte visuelle indéniable à cet édifice remarquable qui domine le Rhône de près de 300 mètres.
Néanmoins on peut déambuler le long des murailles du côté nord-ouest, voire rejoindre le village de Collonges en 2 km par un joli sentier qui descend régulièrement, à prendre juste après le petit pont de bois au nord-est du Fort. (en bleu)
Inversement pour revenir au parking du Fort, on emprunte la petite route qui part au Nord-Ouest, et, après 350 mètres un sentier qui plonge à main gauche, en forêt. (en rose)
500 mètres suffisent pour retrouver la D 1206 et son tunnel, passage piétons protégé par un feu tricolore.

 

Ce sentier de descente est constamment le lieu de chutes désagréables à cause d’un mélange de cailloux et cailloutis et de feuilles mortes, ou encore s’il a plu récemment.
Enfin, une promenade de  8km dénivelant environ 300 m est intéressante passant par Collonges, les bords du Rhône et le Fort supérieur (en noir, ci-avant).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *