Randonnée de la Loue supérieure

L'aventure et l'évasion

Randonnée de la Loue supérieure

15 mars 2018 Randonnée 0
La loue, de sa source…
 

Rien d’étonnant à ce que notre célèbre peintre ait trouvé une puissante inspiration en ces lieux enchanteurs, puissants et sauvages, empreints d’un romantisme fauve, où la luxuriante et fraîche végétation rivalise de beauté avec la roche et sa palette de tons variant à chaque heure de la journée. Nous proposons ici une randonnée composite, empruntant des bouts de parcours et permettant un circuit aussi varié à l’esprit que plaisant à la jambe.

De Mouthier-Haute-Pierre, remonter la D67 sur 1700 mètres et laisser le véhicule (s’il y a) sur un parking au flanc de la côte. Il y a là un sentier aménagé permettant de gagner la Grotte des faux-monnayeurs en 350 mètres. cette dernière se visite aisément grâce à une échelle en fer relativement rassurante, et sur une centaine de mètres, très large et presque plane. Au-delà, la visite reste facile mais un peu plus accidentée, et nécessite au moins un éclairage fiable par personne ( et un de secours si on est seul(e) ) pour découvrir la suite, selon deux voies : l’une, principale, dans la logique de la progression et qui mène peu à peu à une salle de plus en plus chaotique en se rapprochant du torrent souterrain grondant un peu plus bas, sans vraiment l’atteindre. L’autre voie, moins évidente, démarre en hauteur au début du premier chaos, sur la gauche, et revient en arrière, pour suivre une galerie plus modeste mais concrétionnée qui débouche dans une falaise, en un porche à 30 mètres de hauteur . Pour le randonneur ou la randonneuse, la course s’arrête là !
Revenu(e) à l’échelle d’accès, une centaine de mètres en descente suffisent à gagner la superbe Source du Pontet, affluent au flot abondant, qui jaillit de la roche par une large et sombre galerie format au pied un petit lac écumant…
La suite du chemin permet de rejoindre le GR 595 au-dessus de l’usine électrique remontant la Loue en rive gauche, passant devant la grotte de Nouailles ( PK 900 ) puis le Grand Saut de la Loue ( PK 3100 ) et rejoignant la Maison de l’eau ( beau diaporama dans un ancien moulin) aux abords immédiats de la Source de la Loue, qui est en fait une résurgence d’une perte partielle du Doubs.


Cette Source (PK 4200 ) est impressionnante de beauté sauvage et de force, surgissant au pied d’une falaise abrupte de plus de 100 mètres de verticale, par un porche de 30 mètres de hauteur sur 60 de largeur et pouvant « cracher » près de 100 m3 par seconde en période de crue violente. le site est valorisé…mais on y trouve malheureusement beaucoup trop de barrières, de grillages, de panneaux…et EDF n’a pas lésiné sur le béton disgracieux en rive gauche !
Après contemplation, on peut remonter par la variante du GR 595 , démarrant en côte en rive droite, qui suit un très beau chemin forestier feuillé en balcon, sécurisé, avec de sublimes points de vue sur la vallée et environs, rejoignant la RD 67 après 1700 mètres en montée très douce. ( PK 5750 )
De là, il suffit de marcher le long de la route du côté du « vide » ( agréable malgré tout, à condition de rester le plus souvent possible en arrière des glissières métalliques ) avec un excellent panorama presque constant, cela sur moins de 2 Km, et en descente régulière. ( 20 à 25 minutes)


Au total, une jolie boucle de 8 Km avec au programme deux grottes, deux sources en porche, deux tronçons de GR sublimes au-dessus d’un torrent d’une grande pureté…Ne surtout pas hésiter à consacrer 4 ou 5 heures à cette randonnée…ravissement garanti !.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *