Wennou s’initie aux Bruyères 299

L'aventure et l'évasion

Wennou s’initie aux Bruyères 299

17 mai 2020 Randonnée Spéléologie 0

Wennou s’initie aux Bruyères 299

C’est dans le site des Bruyères d’Ermenonville que Wennou, du haut de ses huit ans, a vécu sa première sortie après le début du « déconfinement ». 
C’est à la faveur d’une triple activité que cette petite sortie s’est développée, petite randonnée pédestre, grimpe de rochers, parcours d’étroitures.


La petite randonnée, d’environ 5 km, sans aucune difficulté fut bien agréable, au cœur de la forêt, parsemée de fleurettes dont des plaques de muguet encore bien blanc et très odorant.
Les rochers offrent des parcours de difficulté progressive, et si les vrais grimpeurs, responsables, en ont balisé discrètement quelques uns, on ne peut que regretter que des sagouins aient barbouillé de peinture d’affreuses flèches et des chiffres hideux à coup de large pinceau…quel dommage !
On peut passer plusieurs heures dans ce chaos, même s’il reste modeste comparé à  ceux de fontainebleau, à escalader tous les blocs qui présentent quelque intérêt…mais à huit ans, après une bonne vingtaine de grimpettes, le jeu mérite d’être suivi d’un autre, quitte à le reprendre ensuite !
C’est alors que vient une pratique beaucoup plus rarement observée dans ce site, qui consiste à passer SOUS les rochers et non plus DESSUS. Bien évidemment, seuls quelques-uns permettent ce sport assez particulier qui nécessite de se contorsionner, ramper, et implique de se salir un peu mains et vêtements…


Là encore une bonne vingtaine de franchissements seront entrepris et réussis par Wennou, très en forme…et que sa fine taille favorise pour ces « épreuves » semi-souterraines.
Afin de participer pleinement aux activités du club, on ne se contentera pas de la simple pratique consommatrice de ce parcours, réalisé par SJV dans les années 90, repris en 2010, dépollué et retravaillé, et même étendu en 2012,  récemment « rafraîchi » en 2019…
Trois étroitures seront ainsi nettoyées, améliorées par les soins de Wennou, armé de piochon et truelle, puis testées.

 

 

C’est ainsi que SJV fonctionne depuis une trentaine d’années…chaque adhérent apporte un peu de son temps, de ses connaissances, de ses compétences, de son énergie, pour le fonctionnement voire le développement du club, et au bénéfice de toutes et tous…Et déjà à huit ans, on peut se rendre très utile, créatif, constructif !
Bravo à Wennou !

A l’attention des lecteurs et lectrices divers : le site des Bruyères est une propriété privée, laissée en libre accès, sous gestion O.N.F.
Toutes les pratiques de loisirs qui y sont autorisées le sont donc sous la responsabilité seule et entière des pratiquant(e)s.
Le circuit des étroitures ne présente  a priori aucun danger particulier dans sa conception, mais peut comporter des éléments apportés qui peuvent être problématiques, notamment pierres anguleuses, tessons de verre, végétaux épineux ou urticants, déchets divers…il convient donc de s’assurer du bon état d’usage de chaque passage avant de s’y engager franchement.
De même peut-il être prévoyant d’avoir au moins une paire de gants pour l’ « ouvreur » et une petite truelle, ainsi qu’un sac poubelle pour éventuelle dépollution (mais depuis quelques années, il y a beaucoup moins de déchets…croisons les doigts !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *