Promenade Thérouanne -Grand Voyeux 604

L'aventure et l'évasion

Promenade Thérouanne -Grand Voyeux 604

15 décembre 2022 Randonnée 0

 

Promenade Thérouanne -Grand Voyeux     604 

Inspirés par une suggestion de randonnée entraperçue sur Internet, mais aussi par plusieurs recoupements d’itinéraires et d’activités aux alentours de Congis-sur-Thérouanne, nous décidons d’y consacrer une demi-journée, un lundi matin bien frais de décembre…
Un peu de frimas coiffant les herbes, un peu de brume estompant l’horizon et quelques flaques gelées apportant une variante au parcours estival ou printanier plus classique.
Nous prenons le départ au plus près de chez nous, à savoir au tunnel du Ru du Creux sur la D 121 (D.A), et entamons la marche dans le sens « horaire ».
Ca commence bien par la traversée de ce joli tunnel sous le canal de l’Ourcq, et une petite vue sur un des rares « canyons » de Seine-et-Marne !
On suit alors un joli sentier en surplomb du canal sur sa rive droite, agréablement feuillé au sol.
Au P.K. 1,25 on tourne brusquement à gauche pour entamer une montée progressive en sous-bois, toujours sur un joli chemin, qui débouche au sommet d’une colline de champs sur un large chemin agricole qui peut être fort boueux en temps humide ou pluvieux.

 

On se trouve à 85 m et au P.K. 1,50. Vaste panorama.
La redescente est fort simple jusqu’à contacter la petite route qui borde la rive droite de la Thérouanne, au-delà de laquelle se trouve la grande propriété du lycée public technique des Métiers de Bouche, aux abords du Château du Gué à Tresmes. On est alors au P.K. 2,100.
En suivant la route vers l’Est durant 500 m, on trouve un large chemin stabilisé qui mène droit à l’entrée Sud du parc du château (Privé, ne se visite pas). Devant une grille, on est au P.K. 2,750 sur un pont qui enjambe le Canal latéral à la Thérouanne (plus d’un siècle et demi !).
Nous allons le suivre sur un très large chemin bordé d’un superbe alignement de peupliers, la Thérouanne restant parallèle à son canal !
Agréable surpris que cette collection de champignons si originaux que sont les Helvelles crépues, bien tentantes à cueillir et manger, mais semble-t-il désormais classées potentiellement toxiques après avoir été consommées pendant des décennies !!!
Au P.K. 4,500 m, face au petit Pont de la Fesse (Ça ne s’invente pas…) on tourne à gauche sur un chemin agricole que l’on suit 300 m pour tourner à droite peu après avoir traversé la rivière à 55 m d’altitude. PK 4,800

On marche alors sur un chemin agricole peu fréquenté, en lisière de bois et champs, puis dans le bois jusqu’à rejoindre le Canal de l’Ourcq puis le pont levant de Congis. P.K. : 6,00
Traversant ce pont, on va marcher sur le chemin de halage, durant 1700 m pour s’arrêter à la petite maison de l’aqueduc de la station élévatrice de Villers-lès-Rigault. P.K. 7,70
Une belle allée nous conduit face à cette station (visitable selon les saisons et souvent sur réservation pour groupes) en 300 m.
P.K. 8,00…on part à droite sur une petite route jusqu’à rejoindre la D121E, à 200 m.
On la coupe en laissant à gauche le grand pont en béton traversant la Marne vers Isles-Les-Meldeuses.

 

 

Le beau chemin herbeux qui suit nous fait longer la Marne durant 500 m puis traverser un petit bois sur la droite, repartir à gauche pour atteindre un observatoire d’accès libre sur les étangs du Grand-Voyeux, réserve naturelle protégée. Entrée interdite hors des visites accompagnées.
De cet édicule, on peut observer divers oiseaux, il y en a presque toujours sur l’eau !
On est alors au P.K. 9,40.

Repartant de l’observatoire, on marche 300 m pour tourner à droite puis, 50 m plus loin, à gauche, jusqu’à rejoindre une petite route (Chemin de l’Epine Blanche)  en impasse desservant la Maison de la Réserve, en 400 m…P.K. 10,15
La petite route, qui devient la rue du Montier,  suivie vers le Nord amène à l’Eglise Saint Rémi de Congis (XIème à XIIIème siècle, classée Monument Historique), après 750 mètres. A droite de cette petite route, on peut aussi voir en passant une curieuse habitation en coupole (ou en cloche à fromages !) peu avant d’entrer dans le village.
De l’église, PK 10,90, on repart vers le Sud par la Rue de La Pierre-Lorraine que l’on quitte sur la droite, après 100 m, pour prendre la Rue des Grands Prés, menant en 700 m à la pointe Nord-Ouest de l’étang occidental du Grand Voyeux. On est au P.K. 11,70.
A cet endroit, il faut guetter un départ à droite qui donne l’impression de buter sur un champ, mais est bien le bon chemin qui va border ce champ sur sa droite, puis très vite, longer un bras étroit de la Marne, qui délimite l’île L’Ancre, puis la Marne elle-même, le tout sur 1 km.

Au P.K. 12,70, on quitte la Marne sur la droite pour rejoindre la D 121 en 450 m, que l’on traverse pour attraper un court sentier débouchant sur le Canal de l’Ourcq, chemin de halage. On est au p.K. 13,20
Marchant sur la rive gauche en suivant le courant, durant 1 km et le quittant alors par un chemin diagonal descendant on atteint le point de départ au P.K. 14,30. A la faveur de ce dernier kilomètre, on peut observer le grand déversoir à vannes automatiques, régulant le niveau du Canal ou permettant des mises à sec partielles du bief.

 

 

C’est ainsi qu’en à peine 15 km, avec des chemins et sentiers diversifiés et sans mauvaise surprise, et en environ 3 heures, nous avons pu réaliser une agréable randonnée pédestre.
Ce parcours est réalisable en VTT, sans aucune difficulté notoire. Bien que, théoriquement, les cycles n’aient pas le droit de rouler sur le chemin de halage…donc, soit on enfreint l’interdiction sur quelques kilomètres, soit on marche à pied, vélo à la main !
Notons une petite variante (en bleu) au dernier pont de Congis, qui emprunte le GR1B.
Pour 400 m de plus, on évite 1 kilomètre de chemin de halage…remplacé par 1 km dans les bois.

Bien évidemment, une visite sur Internet permet de savoir quand la Réserve Naturelle peut être visitée, selon saisons et jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *