Ece se frotte à la Carrière des Loups 607

L'aventure et l'évasion

Ece se frotte à la Carrière des Loups 607

30 décembre 2022 Spéléologie 0

Ece se frotte à la Carrière des Loups      607

Et voilà… une petite journée formatrice visant à amener les moins expérimenté(e)s au même niveau de compétence que la majorité des membres du club, de sorte à pouvoir envisager des sorties en équipes équilibrées !
Pour cela nous avons choisi la Carrières des Loups qui, même en hiver, reste un cadre agréable, et qui, même quand il pleut reste un site partiellement praticable à l’abri, ce qui est fort appréciable.
Comme à chacune de nos visites, nous avons pris de quoi apporter une petite contribution à l’entretien, sécateurs notamment.
Ce jour-là, on a prévu d’éliminer deux très vilains tags, un grand bleu et un gros noir qui, outre enlaidir le site faisaient tache en cas de photographie.
Mais aussi de nettoyer un peu les quelques étroitures sous blocs de roche, qui apportent une petite diversité d’activités en plus d’être formatrices…

 

 

A deux pour accompagner Ece dans cette entreprise visant à faire d’elle une équipière très autonome, on a pu revoir quelques rudiments et passer à divers petits ateliers que cette carrière équipée et soignée par les spéléologues locaux (que nous remercions) permet de mettre en place rapidement en toute sécurité.

L’objectif pédagogique n’est pas de seulement amener une personne à l’autonomie minimale sur corde, mais bien à maîtriser peu à peu et à peu près toutes les manipulations possibles, et savoir se sortir de la plupart des « impasses » et situations prévues ou non !
Donc plutôt viser une autonomie maximale sur corde ou pas sur corde…

Avec une session de 6 heures effectives, Ece a pu appréhender de nombreuses situations, dont liste suivante :

 

  • Equipement personnel 
  • Réglage des sangles, contrôle des boucles
  • Auto-vérification et vérification croisée
  • Préparation du sac, cordes sangles, mousquetons, eau, divers outils
  • Nœud de terminaison de corde
  • Nœud avertisseur de fin de corde
  • Boudinage de sangle
  • Pose de rappel coulissant sur arbre
  • Raccordement de cordes
  • Nœud de huit sur ganse et tricotage de corde raboutée
  • Descente de toboggan raide sur double corde rappelable, sans matériel
  • Grimpe de gradins à mains nues
  • Grimpe de gradins avec corde avec assurance mono-bloqueur
  • Grimpe de gradins avec corde avec poignée et bloqueur (révision)
  • Nœud de « Mickey »
  • Main courante horizontale molle, pose sur broches fixes
  • Nœud de batelier
  • Usage des mousquetons de longe, « par en-dessous »
  • Jeu des longes pour passer un fractionnement de main courante ou dépasser un équipier arrêté
  • Abordage d’une tête de puits
  • Mise en place du descendeur en « S » (révision)
  • Descente verticale avec « stop »
  • Descente de gradins avec « stop », basculement.
  • Montée aux bloqueurs plein vide (révision)
  • Sortie de puits sécurisée (révision)
  • Main courante sur arbre, usage des sangles
  • Départ délicat sur puits plein vide 10 m
  • Descente plein vide 10 m sur « stop » (révision)
  • Montée à l’échelle rigide, avec bloqueur simple
  • Pose de cordelette en amarrage foré (Abalakov ou lunule)
  •  
  • Etroiture verticale debout
  • Etroiture verticale, allongée tête en avant
  • Descente verticale contre paroi
  • Montée aux bloqueurs contre paroi
  • Déséquipement confortable
  • Pose d’un rappel 2 points, bloqué par un nœud sur broche,
  • Descente à l’échelle rigide avec descendeur « stop »
  • Montée aux bloqueurs, plein vide, 10 m (révision)
  • Sortie de puits malaisée
  • Franchissements rocheux de type varappe
  • Etroiture sub-verticale très facile en deux sens
  • Etroiture sub-horizontale facile en deux sens
  • Etroiture sub-horizontale sélective et pentue en deux sens
  • Etroiture sub-horizontale coudée avec seuil, en deux sens
  • Etroiture sub-horizontale à deux chatières en deux sens.
  • Déséquipement puits/main courante/gradins, aux bloqueurs
  • Rappel sur deux broches, avec nœud de blocage
  • Remontée de toboggan raide sans corde ni accessoire d’aide
  • Déséquipement personnel sans dissocier le matériel

Ce qui est déjà un bel ensemble d’acquisitions, à conforter bien évidemment.
Cette petite journée s’est passée avec un temps clément, presque printanier, et sans aucun incident hormis une mini-glissade dans un gradin, heureusement sur corde assurée, sans conséquence regrettable.
Equipe efficace, accompagnement dévoué…et Ece très motivée !
Même si la fatigue a fini par se montrer dominante, Ece ne s’est pas laissée impressionner…en effet :
Le parcours effectué à la carrière des loups m’a permis d’apprendre de nouvelles techniques ainsi que de revoir certaines manipulations que j’ai vues lors de mes premières visites.
Pour une débutante comme moi, ces six heures ont été physiquement exigeantes…
Mais tout s’est bien passé grâce aux conseils de Christian et Gilles.
Au plaisir de refaire tout cela lors des prochaines sorties ! (
NDLR : et d’en apprendre bien plus encore !!!)

Une prochaine journée est effectivement prévue… -:) !

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *