Le matériel de Via ferrata du club SJV 360

L'aventure et l'évasion

Le matériel de Via ferrata du club SJV 360

1 novembre 2020 Via ferrata 0

Le matériel de Via ferrata du club SJV     360

Le développement des Vie ferrate en France (mais aussi en pays limitrophes) a été remarquable au cours des 20 dernières années, et, bien que plus modéré désormais, reste actif, soit par de nouvelles voies de-ci de-là, soit par des extensions importantes de sites existants, soit encore par des diversifications de voies en place.
Le nombre de pratiquants et pratiquantes est continuellement en hausse, et les fabricants et distributeurs de matériels, animateurs et moniteurs,  n’ont pas manqué de saisir ce marché commercial !
De ce fait, les produits à disposition foisonnent, dans des gammes étendues, et les prix s’envolent …dans les falaises !
Comme pour la spéléologie, le club SJV a pris l’option de gérer une dotation destinée à un groupe de 12 personnes, mais qui n’évoluent pas toutes ensemble ( Deux équipes de 6 ou trois équipes de 4 par exemple ).
Le plus souvent il n’y a qu’une équipe ou deux petites de 3 personnes.
Voyons ce que coûterait un équipement personnel si le club n’en prêtait pas…

  • Chaussures…on peut faire l’impasse, car de bonnes grosses baskets ou des chaussures de randonnée légère peuvent faire l’affaire, pour une pratique modérée.
  • Cuissard…compter environ 50 euros pour modèle correct
  • Longes spécifiques (voir remarque ci-après) pour environ 70 euros
  • Casque à partir de 50 euros environ
  • Longette conseillée pour 30 euros
  • Gants conseillés aussi pour 20 euros 
  • poulie souvent utile,  pour 60 euros
  • Petit sac à dos…20 euros

Et en voilà déjà pour 300 euros quand même ! Bien sûr ça peut se louer, mais…le lot minimum cuissard/longes/casque est amorti en 10 pratiques…!
Concernant les longes, deux grandes catégories se dessinent : les longes élastiques (donc extensibles) et les longes constantes ( donc inextensibles). Toutes deux avec avantages et inconvénients bien sûr !
Nous penchons plutôt vers les longes de longueur constante, techniquement, mais encore plus pécuniairement…car beaucoup moins chères vu que désormais ce ne sont que des modèles fabriqués soi-même avec de la corde dynamique de 10 ou 10,5 mm, mais aussi parce que l’obsolescence ou le fait d’avoir été sollicitée par une forte chute ou autre atteinte physique ne coûte que le prix de 4 mètres de corde…(environ 6 à 8  euros…), alors qu’avec les modèles du commerce il faut tout changer, à moins de revenir au modèle en corde en réutilisant les mousquetons et en achetant un absorbeur d’énergie.

Par ailleurs, nous rappelons que l’obligation faite par consigne affichée de devoir utiliser des longes spécifiques sur absorbeur ou élastiques absorbeuses de choc, si elle doit être respectée, n’existe que par souci de protéger des usagers strictement inféodés au câble, ces derniers étant susceptibles de connaître une chute de 3 m dans des parties verticales, ce qui, avec des longes constantes de 60 cm donnerait un facteur choc de 5…pour de la corde faite pour des facteurs 2 ! Quant aux mousquetons…

En effet, pour un usager qui sait se désolidariser du câble dans les parties verticales, et qui va se longer alternativement tous les 2 ou 3 barreaux ou pédiglia, aucune chute ne pourra dépasser 1,2 m soit facteur 2 au maximum.
Dès lors qu’on peut se longer dans un élément scellé (donc pas sur le câble) sans avoir à se délonger d’un autre avant, pas de facteur 2 possible.

Quant aux parties (très dominantes le plus souvent) horizontales ou sub-horizontales, toute chute de facteur supérieure à 2 y est impossible dès lors qu’on est longé, sur le câble ou dans un élément scellé.
En revanche, l’élément matériel indispensable reste le mousqueton à grande ouverture. La fermeture automatique reste aussi un gage de sécurité. Les mousqueton adapté à la via ferrata sont ceux de type K.
Ceux de type H (en forme de poire) à grande ouverture, ne sont pas adaptés aux chutes violentes, ne seraient donc utilisés que si on se désinféodait du câble en parties verticales.
Les longes du club SJV doivent être évidemment vérifiées avant et après chaque utilisation, et leurs cordes changées tous les 4 ans. Les mousquetons et l’absorbeur ne sont à changer que si violentés ou présentant des marques d’usure intense ou d’oxydation profonde, ou encore si mécanisme de mousqueton défaillant.
Prix de revient : 2 mousquetons Tango, 1 plaquette Slyde 4 m de corde… environ 45 euros (au lieu de 70) et ça ne coûte que 7 euros de corde tous les 3 ou 4 ans…au lieu de 70 pour des longes du commerce ! (sauf si on recycle leurs éléments en longe artisanale + une plaquette).
Celles et ceux qui ont envie d’approfondir cette évolution du matériel d’auto-assurance peuvent recopier ce lien (non actif ici) : 

https://www.montagne-secu.com/fr/lhistoire-du-materiel/ 

Bonne lecture , et belles courses de via ferrata à venir !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *