J.N.S.C. 2020 avec S.J.V. 347

L'aventure et l'évasion

J.N.S.C. 2020 avec S.J.V. 347

5 octobre 2020 carrières diverses Spéléologie 0

J.N.S.C. 2020 avec S.J.V.             347

Pour cette année, la date retenue était celle du samedi 03 octobre, conformément à l’usage fédéral : premier week-end de ce mois.
Le secteur retenu dès l’origine était le massif forestier de Fontainebleau de Barbizon à Le Puiselet, et l’activité basée sur une randonnée pédestre en terrain varié rocheux et forestier agrémentée de visites souterraines de petites cavités avec quelques animations et ateliers relatifs à la spéléologie.
Mais, des précipitations atmosphériques régulières, voire soutenues, durant plusieurs jours allaient rendre le terrain de jeu difficilement praticable, voire désagréable et même potentiellement dangereux pour un groupe de 15 personnes, dont deux enfants de moins de 10 ans.
Nous dûmes alors passer à un « Plan B », que le club essaie presque toujours de prévoir, comme tout club multisports de pleine nature qui se respecte…
C’est dans ces circonstances que la subterranologie peut venir au secours des clubs de région « A », qui ne disposent pas de cavités naturelles à moins de 200 km !

Le « Plan B » prévoyait une incursion de découverte dans une petite carrière de calcaire, encore riche de vestiges et marques  divers d’occupations successives, carriers, champignonnistes, squatteurs, fêtards…et, après une pause déjeuner dans un site de parcours « naturel » sportif, une seconde visite de carrière, de gypse, cette fois, avec quelques activités sensibilisant à l’intérêt de ces cavités anthropiques et préparatoires à un développement clairement spéléologique ultérieur.
Hormis un décalage horaire au départ, toute cette journée s’est fort bien déroulée, bien que ce groupe de néophytes fut très hétérogène, la motivation de chacune et chacun étant claire et nette, la bonne volonté permanente, la confiance pleinement établie.

 

Un premier témoignage nous vient de Babar et Titique : 

Notre journée de samedi a été un régal. Dès notre arrivée nous avons apprécié la bonne énergie du groupe et de Kiki. Le matin, nous avons visité une première carrière (calcaire) qui nous a fasciné par ses dimensions (hauteur de plafond/ciel). Kiki met à l’aise, on a senti son expérience dès les consignes du début où il distribuait les casques et les lampes. Nous avons apprécié la pédagogie, les explications, les zooms sur certains détails ou spécificités du lieu. L’après-midi était tout aussi agréable avec une carrière plus marquante pour nous deux. Nous avons eu le droit aux mêmes plaisirs que le matin avec en plus des expériences scientifiques en direct… Nous avons apprécié cette journée que nous recommandons vivement !

 

Bonne dynamique, du plus jeune (5 ans à peine) aux plus âgés (…), écoute attentive, respect des consignes (peu nombreuses mais importantes), tout un chacun faisant au mieux pour les autres comme pour lui-même, entraide, partage, attention croisée, les ingrédients d’une bonne recette étaient réunis.
C’est aussi ce qu’a pu ressentir Liline dans sa conclusion :

La sortie était très bien et très enrichissante…On s’est bien amusés.
Personnellement j’ai préféré la deuxième carrière car il y eu plus d’actions (et d’aventures🙃).
Mais la première était aussi très intéressante.
Il y a eu une grande entraide entre toutes les personnes et un bon dynamisme qui a permis de passer une bonne journée.
On a hâte de refaire des sorties.
Merci.

Belle journée donc, de 9 à 19 heures, dont environ 5 heures et demie sous terre, des efforts, des rires et des photos et parfois quelques sensations, la chance de voir un beau Grand rhinolophe, quelques concrétions et cristaux scintillants…
Une J.N.S.C. qui fut jugée réussie par toutes et tous, ce qui fut le  meilleur remerciement adressé aux accompagnateurs du club, Dodo , Gigi et  Kiki (alias Cri-cri).
Un grand bravo à Zazar et Lélé, nos mascottes du jour ! :-)! 
Leur maman nous a transmis un petit commentaire que nous retranscrivons ici : 

Ce Samedi 3 octobre, ma petite famille et moi, à la faveur des JNSC 2020 de la fédération Française de Spéléologie et de Canyonisme, nous sommes lancés dans une aventure en grande partie souterraine… Ce n’était pas vraiment prévu ainsi dans le descriptif de l’opération tel que publié par le club SJV…mais le projet initial était trop compromis par d’abondantes pluies des jours précédents. Le plan « B » proposé, finalement, nous plaisait bien aussi !

Merci à SJV pour son implication et son engagement. C’est beau et ça donne envie de recommencer !

Vous avez donné du sens au fait de descendre dans des grottes, même si, en l’occurrence, ce n’était ce jour-là que des carrières ! Du sens, comme on peut en donner au fait de grimper des sommets ou de plonger dans les fonds marins. Bravo !

Nous sommes rentrés en Seine-Saint-Denis rompus mais heureux…il faut dire que l’enchaînement de la visite, agrémentée de quelques petites « épreuves » gentiment présentées comme « expériences formatrices» pouvait amener les organismes à développer des efforts hors-norme usuelle, et à parfois générer de petits coups de stress !

Moi qui suis plutôt claustrophobe et qui n’ai pas l’habitude d’évoluer dans des espaces hostiles à l’être humain mais plutôt dans des zones urbaines, j’ai passé un moment merveilleux. En parlant d’« hostilité », je me suis finalement rendu compte, peu à peu, que ce n’était pas vraiment le qualificatif qui convenait et je lui ai substitué « inhospitalier »…et même, un peu plus tard, je suis passée à « inhabituel » ou « inconfortable », ou « original » ce qui est beaucoup moins péjoratif !

Le fait d’avoir toute confiance en les organisateurs m’a aidé à surpasser ma peur de l’obscurité et des espaces clos…Peut-être faut-il aussi y ajouter l’effet de groupe, avec quinze lampes quand même, et la présence de mes proches dont mes deux enfants apparemment très à l’aise, presque comme dans un parc urbain ludique !

Le plan B s’est d’ailleurs avéré plus intéressant que ne le paraissait le plan A !

Dans une champignonnière, on a pu voir une chauve-souris, des concrétions délicates, ou une voiture abandonnée… autant de choses aussi différentes que surprenantes !!!

Et surtout le silence et l’obscurité…l’inconnu devant, derrière, toujours quelque chose de nouveau à découvrir…peut-être…

Quel plaisir de voir mes enfants, crapahuter pour l’un, presque infatigable et impressionné en rien malgré l’aspect ruiniforme impressionnant de certaines zones, et trouver des pierres par lui-même pour l’autre…tout à fait décontracté, comme on ferait son marché !

Le groupe était composé de personnes d’horizons divers et variés et l’ambiance était détendue, avec une bonne communication et une bienveillance réciproque des participants. Merci à vous pour votre volonté et votre plaisir de transmettre votre passion.

Tout ça nous a donné envie de remettre ça !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *