Le Fond Saint-Martin 398

L'aventure et l'évasion

Le Fond Saint-Martin 398

17 avril 2021 Randonnée 0

Le Fond Saint-Martin       398

C’est un site aussi agréable qu’étonnant que les villeparisiennes et villeparisiens ont à la porte sud de leur commune, et que bien peu connaissent.
Signalons immédiatement que si son accès fut libre durant des années, il est maintenant soumis à autorisation à demander à la Société « Placoplâtre »  sise à Vaujours. La demander ne signifie pas l’obtenir…

https://www.placoplatre.fr/Contact    (Lien à copier et entrer en barre de recherche, pour tenter d’obtenir une autorisation.)

Son accès officiel se situe à l’extrémité de l’ex-route de Courtry, partant du Rond-Point de Villeparisis près du Cimetière.
Les voitures et autres véhicules à moteur sont à parquer, après 400 m du rond-point,  au niveau des dernières habitations, une barrière métallique barrant la suite que seuls quelques pêcheurs attitrés ont le droit d’ouvrir (et refermer aussitôt).
Cette petite route mène en effet à l’Etang (0,6 hectare) de Villeparisis en 600 m environ après la barrière, puis remonte vers l’Ouest.
Une forte grille en interdit le passage sauf autorisation spéciale.
Une pente modérée de 300 m conduit à une seconde grille cadenassées, que l’on ne franchit plus sans autorisation comme sus-indiqué.

Si autorisée la visite commence sur la droite, où un abri est aménagé avec des panneaux d’information (plan du site, présentation de faune et flore, recommandations diverses…) et une poubelle (qui n’est plus ramassée donc à ne pas utiliser)
Quelques tables et sièges sont encore utilisables.
Tout cela jouxte un très joli étang,(0,3 hectare)  aux bordures sauvages, bien plus agréable que celui du bas, encadré de palplanches métalliques du plus mauvais effet…
Outre une végétation typique, divers oiseaux peuvent y être observés, Palmipèdes notamment.
Un large chemin, régulièrement fauché, invite alors à un joli tour à pied, d’environ 1300 m, d’où partent des variantes sous forme de sentiers plus ou moins entretenus, en contrebas.
L’ensemble arpentable permet la découverte d’un rucher, d’un pacage à chèvres ou moutons, d’éléments de verger, et d’une grande diversité d’arbres et arbustes pour certains implantés lors de la re-végétalisation par l’entreprise exploitante et pour beaucoup, par implantation spontanée d’espèces indigènes.
Bien entendu, nombre de fleurs peuvent aussi y être observées, selon la saison.
Plusieurs points d’eau sauvages mineurs sont disséminés, leur alimentation étant variable selon la pluviosité.
L’espace culmine à 125 m ce qui autorise de beaux points de vue sur la vallée située au nord.

Historiquement, cette zone géographique fut une colline plus modeste, couverte du « Bois Mory » au XVIIème siècle.
Lorsque l’industrie plâtrière se développa, une grande carrière à ciel ouvert de 1,5 hectare s’y développa, dite « Carrière aux Viornes » fin XIXème siècle.
Puis cette carrière a grandi s’est industrialisée, restant à ciel ouvert , sur près de 5 hectares, carrière Lambert. Moitié du XXème siècle.
Lorsque l’exploitation cessa, les lieux devinrent une zone de remblaiement par les terre de couverture dites stériles, issues d’une nouvelle carrière à ciel ouvert, avec un tel volume que non seulement l’excavation géante fut remplie, mais surmontée d’une immense butte dont le profil est actuel !
C’est ainsi que le Fond Saint-Martin a repris son altitude originelle puis s’est encore un peu plus élevé.
Ces lieux offrent une certaine sérénité, les étangs peuvent être pêchés moyennant redevance de permis de pêche et autorisation particulière.
La diversité liée à une démarche de zone biologique, bien que non-officielle, peut offrir nombre de découvertes et de joies photographiques, botaniques, zoologiques.

Il est à noter qu’un accès a priori réservé existe à la corne « nord-ouest » de ce territoire, marqué par une large grille basse proche du pont de la N3.
cela paraît particulièrement pratique pour les villeparisiens de l’ouest de la commune et en lien opportun avec la voie Lambert prolongée par piste cyclable et voie piétonne jusqu’au rond-Point des Plâtres Lambert.
Malheureusement, cette jonction n’est pas officialisée, il n’y a pas de passages piétons pour franchir les bretelles d’accès à la N3, pas de chemin officiel en arrière des grilles, ce n’est donc pas autorisé, donc déconseillé et même interdit !

Il est possible qu’une négociation soit entreprise entre la Société  « Placoplâtre » et la Ville de Villeparisis pour redonner un accès plus spontané à la population, ce serait souhaitable !
Pour l’heure, toute visite non autorisée resterait clandestine, donc sous la responsabilité juridique des contrevenants.

https://www.placoplatre.fr/Contact      (Lien à copier et entrer en barre de recherche, pour tenter d’obtenir une autorisation.)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *