Marnourcq Fresnes-Charmentray 580

L'aventure et l'évasion

Marnourcq Fresnes-Charmentray 580

1 octobre 2022 Canoë 0

Marnourcq Fresnes-Charmentray     580

En termes de randonnée nautique, le club SJV est confronté à sa situation dans le Bassin Parisien…peu de rivières passionnantes sans s’éloigner de 100 ou 200 kilomètres au moins, et cours dont les eaux sont plus ou moins (dés)agréables. Par ailleurs la mise en œuvre des embarcations réclame beaucoup de temps et de manipulations, et bien sûr des navettes !
C’est pourquoi de petits dérivatifs peuvent venir compenser un peu, par exemple en cherchant un bouclage, ce qui élimine les navettes.
Forcément, cela implique d’avoir une partie du circuit à contre-courant, et pour cela, n’avoir que des cours d’eau à faible vitesse devient un avantage…

Sortir du système « aller et retour » sur la même rivière est un petit défi que SJV a relevé grâce à l’existence d’un cours d’eau artificiel proche de son siège associatif : le Canal de l’Ourcq.
Ce dernier côtoie la Marne durant une bonne partie de son tracé, et cette dernière louvoie beaucoup, dessinant de vastes méandres qui les rapprochent à moins de cent mètres l’une de l’autre.
Il n’en fallait pas plus pour faire germer l’idée que l’on pourrait peut-être remonter ce brave canal et redescendre cette brave rivière, en opérant deux jonctions, une en amont l’autre en aval, à pied.
A la rigueur une seule jonction amont et éviter le portage de celle de l’aval en plaçant une voiture à l’arrivée après avoir déposé les bateaux au départ.
Ce fut réalisé sur l’espace Fresnes-sur-Marne / Charmentray, et en voici le descriptif « rapide »…

Ce parcours est très particulier en ce qu’il combine un roulage de 250 m à plat, une descente de petite rivière (la Beuvronne) doublée d’un fossé canalisé (Fossé de Montigny) sur 2400 m, la remontée de la Marne sur 5 km, un portage direct forestier montant à 4% sur 100 m suivi d’un portage roulable remontant, 13% sur 80 m, la descente du Canal de l’Ourcq sur 5 km dont un portage roulable de 150 m.
La partie Beuvronne est délicate à aborder…
La petite route qui part de la D54 à l’entrée de Fresnes-sur-Marne étant barrée (au moins le week-end, voire gardiennée !) oblige à un roulage de     250 m jusqu’au Fossé de Montigny. La barrière sus-mentionnée est installée au niveau du vrai lit de la Beuvronne dont le plus gros de l’eau est dirigée dans le Fossé, ce que la carte IGN indique très bien. Ce dispositif de drainage et de canalisation existait déjà au XIXème siècle !
La navigation se développe sur un eau qui coule bien, avec des petits passages à 3 ou 4 km/h, sur une largeur de 3 à 4 m en moyenne, et un tirant d’eau approximatif de 20 à 40 cm, ou de 50 à 140 cm selon les portions. Son débit moyen est de 1 m3/seconde.
Sur un cours total de 23 km, on parcourt ici les 2,5 premiers, et on dénivelle environ 3 m…autant dire que les « rapides » seront rares !!!

Comme tout cours d’eau de ces dimensions et presque jamais navigué, il faut s’attendre à des obstacles naturels dont arbres tombés et petits embâcles,

 

et toute descente mérite d’être précédée d’un « nettoyage fait à pied…sécateurs et scies à branche indispensables !
Compte-tenu de la qualité de l’eau et des fonds, mieux vaut être équipé de cuissardes de pêcheur et même de salopettes étanches (Waders) !
Les avantages de ce cours d’eau sont qu’il n’y a aucune propriété privée bâtie sur ses berges, et que son tracé est en profondeur entre berges hautes de 1 à 2 m en moyenne, ce qui rend la navigation très discrète et les navigateurs  hors de portée des plombs de chasse !
Il n’y a bien sûr aucun risque aquatique, mais berges souvent plantées d’orties.
Trois ponts dont un très ancien, et un tunnel tôlé sous-ferroviaire, ces qautre passages sans difficulté.
Quatre passages très courts nécessitent de débarquer faute de fond (petits seuils rocheux ou vanne vestigiale)
Suivent 5 km de Marne à remonter, mais courant faible
Le transbordement au nord est un peu « musclé » du fait de sa longueur. Il n’est pas commode à repérer de la rivière.
Les meilleurs points de repère reste le passage bien net d’une zone cultivée en RD à une zone boisée, d’une part, et l’existence d’un petit écoulement qui débouche, mais très discret si on n’est pas en période pluvieuse soutenue…Il faut donc suivre et surveiller de près la RD de la Marne tout au long de la commune de Précy-sur-Marne.
Une fois trouvé, les 100 premiers mètres (rouge)de ce franchissement montent légèrement et sont en sous-bois aéré, mais ronceux et de terrain mouvementé, impliquant le portage « direct », possible avec kayak en solo, difficile avec canoë en duo…plus facile en quatuor !  Mais c’est assez encombré de végétaux….
Il est plus facile de passer à la lisière du champ un peu plus au sud, d’autant qu’un vague aménagement d’accès est tracé sur la berge de la Marne mais tout dépend  de l’état de culture de de champ !!! (Et de l’état du sol, très bourbeux s’il a bien plus avant.)
Les 80 suivants (rose) se développent dans une pente de 10 à 14 %, et le roulage est possible, sol très stabilisé, un peu caillouteux.
Sinon, c’est le portage !!!
La portion de 5 km de Canal est facile, dans le sens du courant, seul un petit portage de 120 m environ est nécessaire à l’écluse de Fresnes .
La réalisation de ce parcours en canoë demande 5 heures environ. (plus rapide en kayak court et léger, bien sûr).
En cas d’embâcles sérieux non dégagés préalablement, sur la Beuvronne, ce temps de parcours peut s’allonger sensiblement !!!

Balise Noire = Départ/Arrivée

jaune/rose/jaune/rose /bleu pour itinéraire à suivre.

Petit rose vers l’ouest à oublier car donne sur moulin privé.

Balise Rouge = Transbordement

Balise Rose =  Ecluse

Ci après, une galerie de clichés bien représentatifs…
C’est en automne, le champ dont on parle au nord était récolté, maïs bien écrasé au sol, terre ferme…donc favorable au roulage.
Il y avait trois embâcles sérieux.
Temps complet de la voiture à la voiture : 3h30 avec un kayak, tranquillement.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *