Les premiers pas d’Emicola 232

L'aventure et l'évasion

Les premiers pas d’Emicola 232

20 octobre 2019 Spéléologie 0

Les premiers pas d’Emicola…

Emicola est une équipe binomiale mixte, bien décidée à découvrir quelques activités sportives naturalistes au sein de SJV.
Cette décision, l’équipe la prendra un jour de salon d’associations comme il en existe un peu partout en septembre, et la confirmera en souscrivant une belle police d’assurance multisports auprès d’un établissement que nous ne citerons pas…

Comme souvent, il fallut trouver un créneau de liberté commun aux »cadres » comme aux « nouveaux », et ce fut le 19 octobre.
Comme souvent, il fallut croiser les doigts pour que les cieux soient cléments, ce qui, en octobre, relève du pari risqué…et ce fut gagné, entre un vendredi clairement pluvieux et un dimanche encore plus…

Comme souvent, il fallut trouver un site adapté aux pratiques d’initiation, et qui ne soit pas envahi par plusieurs groupes, et la chance sourit aux audacieux…ouvrant les voies les plus propices aux apprentissages envisagés.
Comme moins souvent , Emicola est une équipe qui a déjà connu, par petites touches, qui de l’escalade, qui de la via ferrata, et même un peu de spéléologie de par le passé, tout cela plus ou moins lointain mais encore suffisamment ancré pour favoriser les débuts formateurs.
Emicola va en effet connaître 6 ateliers d’initiation de difficulté progressive, grâce auxquels l’équipe va acquérir :

  • la connaissance du matériel et sa nomenclature
  • la progression sécuritaire sur main courante, avec et sans prises de pieds
  • la descente sur corde au descendeur « Stop » et la montée aux deux bloqueurs classiques.
  • le démarrage en tête de puits, avec et sans palier, contre paroi et plein vide
  • le passage de fractionnement avec palier ou vire
  • la confection de quelques nœuds essentiels (Huit/Huit sur ganse/ »Mickey »/Batelier/Capucin/Plein-poing )
  • la progression sur talus pentu ou toboggan, assuré.

L’apprentissage sera plutôt « rapide », sans difficulté ni tension, ce qui permit de voir bien plus de choses qu’à l’accoutumée.
L’équipement des voies réalisé par Gigi facilita tout cela, tout en lui permettant de perfectionner sa technique…notamment celle de la production de nœuds de huit sur ganse très courte, et de « Mickey » asymétriques.
Pour une séquence totale de 8 heures sur place dont déjeuner, préparation et rangement, le bagage technique acquis sera des plus satisfaisants, et permettra une première sortie de deux ou trois jours dans les meilleures conditions..au programme : grotte pour 6 à 7 heures TPST environ, et via ferrata de belles dimensions, complétées par une randonnée de qualité, sous réserve du beau temps ou presque…toujours lui !
Au final, Emicola parut plutôt satisfaite, et ses premiers pas bien assurés ( à deux titres !!!) comme l’exprime son premier « retour » commenté :

 

Nous sommes fiers d’avoir vécu notre première expérience avec la SJV.

Kiki et Gigi nous ont bien présenté les activités que nous pourrions faire.

Après une présentation du matériel et des règles de sécurité nous sommes entrés dans le bain assez rapidement. Et cela, sans être mouillés car « Là où il y a Kiki, il ne pleut pas… » 😊 

Nous avons passé une journée très sympathique à monter et redescendre des voies d’entrainement à plusieurs mètres d’altitude avec une bonne ambiance et de plus en plus d’autonomie.

Nous espérons faire une autre activité prochainement et rencontrer d’autres membres pour vivre ensemble de nouveaux très bons moments.

Merci à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *