Sports ou pas sports avec SJV ??? 251

L'aventure et l'évasion

Sports ou pas sports avec SJV ??? 251

19 novembre 2019 Canoë Canyon Randonnée Spéléologie Via ferrata 0

Sports ou pas sports avec SJV ???    251

Faisons-nous du sport dans notre club ?
La question peut paraître incongrue pour tous ceux qui sont rentrés chez eux, fatigués, courbaturés, ensommeillés, pour toutes celles qui ont tiré toutes les forces de leurs muscles la journée durant, pour tous et toutes ayant connu des entraînements techniques et physiques…parfois assez poussés !
Alors pour répondre à cette question, on pourrait déjà chercher à savoir ce qu’est un « sport » exactement, du bridge à l’ultra-trail !
Au xxième siècle, des sommités de tous bords et toutes origines ont fini par tomber d’accord sur une « définition » des activités sportives selon elles, classées dans l’intitulé « sport moderne ».

Le « sport moderne » se définit en effet  par quatre éléments indispensables :

  • La mise en œuvre d’une ou plusieurs qualités physiques : activités d’endurance, de résistance, de force, de coordination, d’adresse, de souplesse, etc.
  • Une activité institutionnalisée, ses règles tendent à être identiques pour l’ensemble de la planète
  • Une pratique majoritairement orientée vers la compétition
  • Une pratique fédérée (sous la tutelle d’une fédération sportive)

Avec ceci, vous aurez compris qu’il n’y a pas de sport « moderne » dans le club SJV soit parce que vous n’avez pas pris de licence, soit parce que la compétition est inexistante…ou encore parce que nous n’appliquons pas forcément des règles identiques à celles censées être adoptées par toute la planète..
Pire peut-être est la non-reconnaissance de nos activités par le CIO, même comme « sport non olympique »
Le CIO admet la bagatelle de 60 sports comme « olympiques » auxquels s’ajoutent une vingtaine de sports qui l’ont été ou le sont provisoirement. Soit 80 disciplines.
Le CIO reconnaît comme sports « non olympiques » près de 50 disciplines, dont les échecs, le bridge, la pétanque ou le tir à la corde…!
Mais pas la spéléologie, ni le canyonisme, ni le via-ferratisme, ni le canoë assis…! 
C’est assez amusant ce que le choix d’un référentiel peut amener comme étrangetés…
En l’occurrence c’est essentiellement l’absence de compétition qui est ici déterminante…ce qui est assez désolant !
Pas de sport véritable sans adversaire à battre ou concurrent à dominer…que c’est regrettable !

Alors, si on considère que 10 ou 20 heures sous terre à déniveler 1000 ou 1500 m A/R, grimper, ramper, nager, avec un sac de 10 kg est peut-être quand même un peu sportif, il faut se tourner vers d’ autres catégories actuelles : le sport-loisir, le sport-santé, le sport-aventure, le sport-éducatif…
Ca tombe bien, car nos activités majeures relèvent justement de ces quatre catégories rassemblées, nous sommes donc alors devenus des super-sportifs, quatre fois classés sportifs. Amusant !

Mieux encore, on pourrait se tourner vers une définition un peu plus ancienne, et fondamentalement celle de l’olympisme classique, qui colle merveilleusement bien à ce que nous pensons et faisons au sein de SJV…

« Le sport va chercher la peur pour la dominer, la fatigue pour en triompher, la difficulté pour la vaincre »

Merci à Pierre de Coubertin de faire ainsi de nous des sportifs !!!
Si on se réfère aux considérations quantitative de l’OMS, on peut aussi trouver du grain à moudre…Voici en effet ses recommandations relatives aux pratiques sportives
– De 5 à 17 ans, au moins 60 minutes par jour d’une activité modérée à soutenue qui va solliciter l’activité cardiaque de l’enfant, et une activité qui renforce le système musculaire et l’état osseux au moins 3 fois par semaine.
– A partir de 18 ans, 150 minutes par semaine d’une activité modérée ou 75 minutes d’une activité soutenue, et jusqu’à 300 minutes par semaine pour des bénéfices supplémentaires sur la santé. (soit 5 heures).


Si on est près de sites de pratiques, naturels ou artificiels, on voit que l’on est bien dans le coup, à considérer qu’il s’agit de pratiques « modérées » (sauf peut-être dans les vie ferrate TD et ED !!!) si on se  donne  2 ou 3 heures/semaine, et qu’on y ajoute une sortie de 10 heures tous les quinze jours …

Ainsi donc, dans la catégorie « sports classiques », s’opposant à « sports modernes », SJV regroupe bel et bien des adhérent(e)s sportifs et sportives ! OUF !
Mais cela, les fatigué(e)s, les courbaturé(e)s, les ensommeillé(e)s, le savaient sans doute…bien que hors de toute compétition.

On peut aussi se douter que derrière cette « nécessité » de la compétition se profilent la médiatisation, la commercialisation, et bien sûr, ce qui va avec : beaucoup d’argent !
Dans les années 90, la FFS a renoncé à introduire la compétition dans ses fondamentaux…Nous sommes nombreux à nous en féliciter et à l’en féliciter encore aujourd’hui. Nous avons sans doute évité la dénaturation d’activités de pleine nature !!!

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *