Petite promenade N°2 vers Etaules 525

L'aventure et l'évasion

Petite promenade N°2 vers Etaules 525

30 mars 2022 Randonnée 0

Petite promenade N°2 vers Etaules     525

Sur une matinée, au lendemain d’une jolie course souterraine, c’est un petit parcours de 17 km environ que nous avons entrepris, construit de sorte à passer par quelques sites remarquables repérés sur carte IGN.  650 m de dénivellation environ…
Il y a donc moult variantes possibles, plus courtes comme plus longues !
Nous démarrons au point excentré à l’Ouest, sur un parking en limite de la réserve Naturelle du Val-Suzon.
On opte pour le grand chemin carrossable à niveau, longeant le Suzon qui serpente en contrebas.
Très large il permet la « mise en jambes » et la marche de front avec les petites discussions usuelles…cela sur 3700 m en passant par une aire de pique-nique dans un « delta » de chemins.
On est alors dans une zone de sources importantes, une première dite « Baise ma mie » suivie d’une seconde beaucoup plus connue, dite « Fontaine de Jouvence », qui est mise en valeur par une construction de roches et une pseudo-grotte juste en-dessous.
Cette dernière est une sorte de porche, au fond duquel existe une lourde porte en fer massif ornée de divers objets moulés dont compas, croix, clés…
Une option simple consiste alors à poursuivre sur le large chemin précédent.
Une autre peut être de descendre vers le Suzon en suivant le cours du ruisseau de Jouvence, puis suivre le cours du Suzon, soit par un chemin bien tracé, soit en empruntant sa berge voire le bord de son lit s’il est à l’étiage ou presque
Il est préférable de choisir celui qui part en montant de la Fontaine, droit vers le sud-ouest, durant 600 m, et qui n’est autre que le GR 7.
Il atteint une beau chemin à niveau que l’on prend à gauche, et qui passe par de beaux points de vue.
Après 1800 m à peu près à niveau, on plonge à nouveau vers le Suzon et on trouve à 1000 m de là le Parking sud et la D 104
Encore 900 m sur la D 104, et on traverse la D7 ici retrouvée.

Un superbe chemin balisé de jaune démarre alors et va gagner peu à peu les hauteurs des monts, selon un tracé très agréable, bien équilibré, et offrant de beaux panoramas à plusieurs occasions, cela sur 4700 m avant d’amorcer une bonne descente vers la Combe de Saint-Fol.
700 m plus loin, on trouve un « chapelet » de 5 petites grottes, puis c’est un petit kilomètre d’abord en descente puis remontée au plateau (il existe une variante qui évite la descente initiale, mais moins jolie…).
De là, le chemin repart à niveau vers la gauche, durant 500 m, et va redescendre jusqu’à la départementale D 7 par la Combe Charrière, en l km.
On suit la D7 vers la droite durant 800 m, et elle nous fait traverser le creux de vallée du Suzon.
Une courte grimpette dénivelant 10 m permet de retrouver le large chemin carrossable du début, qu’il suffit d’arpenter sur 700 m vers l’ouest-sud-ouest pour retrouver le parking « nord ».
Promenade à conseiller au printemps d’avril à mai, car beaucoup plus fleurie !

 

Cerbère gardant la porte de fer des enfers…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *