Cheminements « COVID 19 » 363

L'aventure et l'évasion

Cheminements « COVID 19 » 363

21 novembre 2020 Randonnée 0

Cheminements « COVID 19 »           363

En complément de l’article 361 qui parle d’une « randonnée » de confinement, nos lectrices et lecteurs trouveront ici des précisions relatives aux variantes possibles à l’itinéraire principal décrit (qui n’est qu’un unique circuit).
Dans la carte en noir et blanc ci-après, cet itinéraire principal est indiqué en rouge (rive gauche) et jaune (rive droite), il relie  le pont piétonnier de la Gare de Villeparisis à la Passerelle Florimont de Tremblay-en-France et inversement.
Il peut être intéressant, selon que l’on est à bicyclette classique, à VTT, à pied marcheur ou coureur, avec de jeunes enfants ou non de connaître les variantes existantes et leurs caractéristiques, ce qui suit.
Cependant, ni l’auteur, ni l’association SJV, ni les communes concernées, et encore moins la Région ou la Ville de Paris ne sauraient être responsables de tout incident ou accident qui surviendrait à quiconque ou à ses biens, à l’usage de ces chemins et sentiers, qu’il s’agisse de l’état de ces derniers, d’un balisage résolument absent, d’un descriptif volontairement sommaire, ou de tout événement naturel ou du fait de l’Homme qui pourrait survenir.
Les renseignements et suggestions, bien qu’incitatifs,  sont seulement indicatifs !

  • Rouge : 1200 m, 8 pentes raides, terrain facile pour marcheur ou joggeur, assez difficile pour VTT, pas conseillé pour bicyclette, accessible aux enfants sans difficulté avec petite aide aux pentes raides
    (Sentier des Trois Ravins)
  • Jaune : 1200 m, 4 pentes raides, facile pour tous.
    (Chemin des Trois Communes)
  • Rose : 1100 m, chemin de halage, 1100 m, facile voire très facile pour tous piétons (Tous deux-roues interdits)
    (Chemin des Roches)
  • Bleu foncé : 500 m, chemin de berge pas de pente, ou presque, assez facile pour marcheur, peu commode pour joggeur, difficile pour VTT, infaisable avec bicyclette. Possible avec enfants bien accompagnés aux endroits délicats.
    (Sentier de la Basse-Berge ».
  • Bleu clair : 800 m, chemin à mi-pente, petites pentes, facile pour randonneur et joggeur, peu commode pour VTT et bicyclette.
    (Sentier de la Mi-Côte »
  • Mauve : 400 m, sentier de berge, peu de pentes,  assez facile pour marcheur, assez difficile pour joggeur, quasi infaisable pour VTT, infaisable avec bicyclette. Possible avec enfants très bien accompagnés aux endroits délicats, voire assistés aux passages tout près de l’eau et sans végétation garde-fou. Environnement sauvageon végétalisé.
    (Sente des Ragondins)
  • Blanc : 500 m, sente de la Voie Lambert, de son pont (accès interdit) à l’ex-quai de chargement surmontant l’ex-port. Parcours très sauvage, a priori destiné aux seuls marcheurs . Attention avec enfants, végétation abondante, souvent épineuse.Voie de SNCF à proximité, sans aucune protection, cheminement interdit sur les bas-côtés.
  • Vert : 200 m, plate-forme de l’ancien port de Villeparisis, vaste zone herbue, facile pour tous.   
  • Orangé : voie « verte » partagée  dite « Voie Lambert ».
  • Entre rouge et rose, existe la piste cyclable régionale, non tracée sur ce plan, et qui n’est praticable que par les seuls deux-roues non thermo-motorisés.

L’ensemble représente environ 8 kilomètres de parcours cumulés, inscrits dans un territoire d’environ 1100 m sur 120 m, soit approximativement 130 ha dont 85% boisés, et 15% liés au Canal et ses abords immédiats.
La diversité des terrains, des tracés, des formats permet une bonne variété dans les pratiques sportives ou de loisir paisible, une relative diversité des peuplements végétaux (et des animaux qui vont avec) offrant un agrément aux naturalistes et photographes, entre autres usagers.
Une variation intéressante est aussi apportée par les saisons, la grande dominance des arbres et arbustes feuillus d’une part, et la répartition des plantes à fleurs entre les niveaux de berges et leur exposition au soleil et aux vents, d’autre part,  créant des ensembles de couleurs et de formes assez différents, voire très différents, de mois en mois.

Nous souhaitons les plus agréables promenades ou courses à toutes celles et tous ceux qui fouleront ou pédaleront sur ces itinéraires.
Chacune ou chacun peut d’ailleurs contribuer à leur entretien et à la sauvegarde de la nature en les débarrassant de tout éventuel obstacle dangereux, et de détritus qu’un simple sac poubelle solide et une paire de gants activement maniés, ne serait-ce qu’une heure, suffisent à éliminer en bonne quantité.
Et bien sûr, veiller à ne jamais en ajouter de soi-même…!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *