Nœuds principaux en usage au club…

L'aventure et l'évasion

Nœuds principaux en usage au club…

24 mars 2018 Canyon Spéléologie 0

Les nœuds principaux utilisés au club

Les nœuds viennent régulièrement alimenter les discussions et/ou meubler des temps morts durant une activité. Utiliser des cordes, des cordelettes, ou des sangles implique presque toujours de devoir effectuer des nœuds, et si certains en font une spécialité, un passe-temps, un sujet de concours d’habileté ou de vitesse, il est important que chaque pratiquant sache maîtriser la confection de quelques-uns, les plus usités, souvent passe-partout et relativement simples à exécuter.
Le présent article présente donc ceux que SJV considère comme les plus importants au cœur d’une pratique « ordinaire » comportant la mise en œuvre de technique de progression sur corde et/ou d’équipements classiques de cavités.

  1. Le Nœud de Huit
    Nous le considérons comme le roi des nœuds ! Très polyvalent, facile à défaire quand il est bien fait, fiable.

Huit simple

 

huit sur ganse

Nœud d’extrémité de corde, nœud d’amarrage, nœud de raccordement, nœud de raccourcissement, d’isolement de « tonche », de pédale ergonomique, de longe…
Huit simple, huit sur ganse, huit double ou triple voire quadruple avec ou sans ganse…

 

 

huit tressé avec ganse

Huit triple de raccordement avec ganse

 

 

 

 

 

 

Huit d’isolement de tonche

Noeud de huit triple

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2) Le nœud de Batelier

 

Nœud de Batelier

Batelier achevé à serrer

Réalisation d’un Batelier sur mousqueton. ( A serrer !)

Appelé souvent nœud de cabestan par des gens ignorants de ce qu’est un cabestan, mécanisme totalement exempt de nœud, il est très pratique et très économe en corde, facile à réaliser, nœud réalisable sans extrémité libre, réglable…
Sert très souvent en amarrage intermédiaire ou en contre-assurance de descente. Doit être bien serré dès le départ.

 

Capucin simple

capucin double

 

3) Le nœud de  Capucin

Très souvent et abusivement appelé nœud de pêcheur par les méconnaisseurs, ce nœud est très utilisé en fin de corde, pour rabouter, ou pour faire des longes s’il est réalisé sur ganse.

 

le capucin peut être simple ou double.(et plus encore !)

 

                                                                                                                                                                                                                                          Capucin d’extrémité

Le nœud de pêcheur sus-nommé est en fait l’accouplement de deux nœuds simples croisés, pour rabouter.                                     
Le noeud de pêcheur double est en fait l’accouplement de deux nœuds de Capucin croisés.

 

 

Nœud de chaise simple

 

Chaise sur support

 

 

 

 

4) Le nœud de Chaise

Très utile pour amarrer sans sangle sur un support qu’on ne peut coiffer. Sert aussi à des amarrages doubles s’il est fait sur ganse

 

 

 

 

5) Le nœud de Mule
Nœud très pratique car défaisable très facilement d’une seule main. Ferme les sacs ou permet des blocages momentanés

noeud de mule

 

 

 

 

 

 

 

 

6) Le nœud Papillon
Très utilisé pour les mains courantes, les raccourcissements, car oriente les brins de façon opposée.

confection  du « papillon »

 

papillon achevé

7) Le nœud « Mickey »
C’est un nœud en huit sur ganse coiffé, très intéressant pour amarrage double, réglable et répartissant les charges.

 

8) Le nœud de Fusion
C’est un nœud hybride de « Chaise » et de « Mickey » qui allie leurs qualités…relativement récent dans le catalogue des nœuds de spéléologues, cité ici par souci de modernisme !             

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des nœuds, il y en a beaucoup…Point n’est besoin d’en connaître un nombre astronomique, sauf si on s’en amuse ou pour épater la galerie un soir de veillée ! En revanche en connaître très bien quelques-uns et savoir les réaliser sans erreur est indispensable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *