Rando-Kayak de mer de Groix

L'aventure et l'évasion

Rando-Kayak de mer de Groix

15 mars 2018 Canoë Randonnée 0
L’île de Groix à portée de Kayak
 
Si « Groix » est censé rimer avec « croix », selon un célèbre dicton, ça rime plutôt bien aussi avec « émoi ». En tout cas, sur le terrain…
Parlons tout de suite du bémol négatif, pour s’en débarrasser : le prix de l’aller/retour en bateau.
Ne parlons même pas de faire passer une voiture, car le propos de l’article est de promouvoir un dépaysement, un mode de déplacement paisible et silencieux, propre de surcroît.

Il y a évidemment une solution gratuite si la mer est et reste à peu près calme, qui est de traverser à la pagaie, à condition d’avoir un esquif de DIV300 et les éléments de sécurité qui vont avec. Pas difficile…5 à 6 Km maxi,au plus court, se fait donc en 1/2 heure à 3/4 d’heure. Pas pour tout le monde quand même, ni pour un voyage en famille !
Bon…supposant que le bateau soit complètement  réservé, lui qui ne fait pas au plus court pour rallier Port-Tudy….On est partis à la pagaie !!! Pied à terre…Paradis du (de la)marcheur (se) ou du(de la) cycliste !
En gros, territoire de 8 km sur 3 ou 4 de largeur, souvent bien moins. Environ 30 km de promenade littorale complète, et une quarantaine de km de routes, chemins et pistes en tous sens. de quoi flâner ou au contraire se faire les mollets.

Et pour trouver quoi…en supplément d’une côte magnifique, en plages, en criques ou en dentelle de roche vive ?
– 4 ports dont deux bien aménagés
– 2 phares et un sémaphore
– 2 forts et plusieurs blockhaus
– 2 retenues d’eau sur barrage, avec 1 lac de 300 m et un second de 100 m
– 3 petites grottes marines
– plusieurs mégalithes notamment dolmens.
– une bonne vingtaine de fontaines charmantes
– une douzaine de lavoirs attenants aux fontaines
– des tas de maisons de pierre traditionnelles très bien entretenues mais sans excès.
– 1 écomusée, des lagunes,
– De nombreux oiseaux de mer,( jumelles conseillées…) et, pour ceux qui aiment le minéral, une richesse et une diversité étonnante, dont les fameux rubis des plages rouges.

Calvaires et chapelle, évidemment, de remarquable landes et des vallons verdoyants qui tranchent avec les côtes très dentelées où certaines échancrures sombres et profondes impressionnent ( l’Enfer, le Tonnerre…).
Une seule journée n’y suffit pas pour vraiment découvrir et s’imprégner d’une ambiance résolument insulaire. Deux jours avec bivouac sauvage très discret…Très tentant !!!
.
Il y a de plus deux jolies promenades en bateau de près de 3/4 d’heure chacune…On s’est laissés aller, d’autant que les frais annexes se sont réduits à…Zéro ! ( Repas froids et…Bivouac belle étoile ! ( Bien choisir avec la météo…)
A vous de jouer…qui verra Groix, verra son émoi !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *