Jolie boursée au crépuscule ! 102

L'aventure et l'évasion

Jolie boursée au crépuscule ! 102

18 mars 2018 Détection Randonnée 0

Jolie boursée dans les coteaux de la Marne

La boursée désigne le contenu d’une bourse ou ce qui aurait pu l’être, notamment dans le vocabulaire des chercheurs de trésors et/ou des archéologues amateurs.

En équipe de deux, on ratisse un coin prometteur vu ce qu’on en a lu…riche en histoires diverses, avec une toponymie inspiratrice, des ruines de-ci de-là, et discret à souhaits.
Après deux heures sans bip prometteur à la discrimination, ou bien quelques bouts de ferraille vulgaire non identifiables, on se résout à être « fanny » pour ce coup-là…on ne peut pas toujours être gagnant…et l’heure avance, bientôt la tombée du jour.
Cependant, quitte à rentrer, autant balader la poêle un peu partout aux abords du chemin de retour.
Tiens…ça sonne…encore des saletés peut-être ? Sans grande conviction, on gratte quand même, et que voilà ? Oui…pas mal…un gentil napoléon en argent !

Napoléon en argent, brut de terrain…

 

C’est une tête laurée, ………..francs, de 18… Un siècle et demi quand même !
Plutôt bien conservée…ça rend le sourire après deux heures de galère sans suite.
Mais voilà que ça bipe aussi un peu à côté…pointeur…on creuse un peu…Wouahou ! Un second Napoléon III en argent ! De quoi redonner de l’entrain…

La nuit tombe, on passe à la lampe frontale ( comme quoi il faut toujours en avoir une dans le sac !).
C’est que ce n’est pas fini…
On s’emballe, on s’emballe…il s’agit de reprendre un peu de sang-froid car l’emballement ça finit par faire rater des objets dans les mottes de terre arrachées brutalement, ou bien ça entraîne des dégradations à coups d’outils trop frénétiques !
Alors on se maîtrise et on rationalise un peu l’action.
Et nous allons sortir pas moins de dix pièces ce soir-là…très localisées, comme issues d’une même bourse dont il ne reste que le contenu…une boursée !
La valeur vénale est quasi-nulle, on le sait, mais ce n’est vraiment pas le plus important !

En sus des deux Napoléon ci-dessous, que voyons-nous surgir peu à peu du sol, avec de petits rires gloussants de complices :

un joli 1F  Napoléon III tête laurée de 1868, en argent à 83,5%….
5 grammes pour 23 mm

 

 

 

 

Une monnaie de substitution de la Chambre de Commerce et Industrie…Bon pour 1 franc !

Une Marianne de Dupré de la fin du XVIII ème, Cinq centimes, en cuivre, 10 grammes et 28 mm.
Frappée à Limoges ( Atelier I en 1799 )  ( L’an 8 )

 

 

 

Un Napoléon III de 1854,  valeur dix centimes, en Bronze pour 30 mm
la Gravure est particulière et réalisée par Jean-Jacques Barre

 

 

 

 

Une pièce italienne…bizarre..encore que des carrières sont juste en dessous, et que la main d’oeuvre italienne n’était pas rare fin XIXème, soit comme carriers, soit comme champignonniste.
On a ici un 10 centesimi de 1866 ( Vittorio Emanuele, re d’italia )
En bronze, 10 grammes et 30 mm

 

 

Un napoléon III tête laurée, 1864,  cinq centimes, en bronze.  5 Grammes et 25 mm

Gravée dans l’atelier 

 

 

Il fait nuit et nous sommes attendus, mais il faudra revenir !  La boursée n’a peut-être pas tout livré…

Bien que d’une toute autre époque, deux autres objets surgirent de notre fouille tardive…pas rares du tout en eux-mêmes dans notre région, mais présentant une disposition assez curieuse !
Ce sont en effet  deux balles de 8 mm « Lebel », dont une curieusement déformée…par l’autre ! 
Conjonction de tirs statistiquement rare, d’une part, et/ou indice d’une fusillade soutenue le grand nombre de balles en tous sens favorisant ce type de collision.

Voilà bien comment deux heures bredouilles peuvent se terminer par une belle demi-heure de bonheur, petit bonheur tout simple certes, mais qui permet d’oublier un moment tous les petits tracas quotidiens, et qui fait rêver un instant à tout ce que l’on pourrait découvrir encore…
Dans une petite boursée du XIXème, il n’y a pas que des pièces du passé, il y aussi une source de joie toute simple au présent pour son inventeur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *