Boedelen randonnée, promenade vosgienne.

L'aventure et l'évasion

Boedelen randonnée, promenade vosgienne.

13 juin 2018 Randonnée 0

Boedelen randonnée, un petit circuit du Ballon d’Alsace 

Boedelen est un lieu-dit vosgien proche du lac d’Alfeld ( Sewen), où l’on trouve un chalet-refuge, la partie refuge étant accessible toute l’année.
Ce refuge est sommaire en ce qu’il n’est clos que sur trois côtés, et ne dispose pas de quoi faire du feu.
En revanche, l’abri latéral a été bâti en englobant un abreuvoir et sa source !


On trouve donc une grande table et des bancs, la table étant susceptible d’être déplacée, libérant alors une surface de sol permettant la nuitée pour 3 à 4 personnes allongées.
Situé à 150 m seulement, à vol d’oiseau, de la route D 466, on le rejoint par à peine 500 m d’un  sentier démarrant entre les deux ruisseaux dévalant le flanc du Ballon, et confluant à Hinteralfeld.  Il commence à 750 m d’altitude.
Ce sentier rejoint un plus gros chemin presque horizontal peu avant le refuge ( 840 m d’altitude), balisé  par croix de Saint André rouge aplatie. 


On traverse l’Alfeld, qui s’oriente vers les S-S-E et ça grimpe bien de 200 m jusqu’à « la Chaumière ». (1090 m d’altitude)
Un chemin très fréquenté poursuit la montée désormais peu pentue, en longeant un remonte-pente puis parallèle à la D 465.
De la Chaumière, 1600 m suffisent pour atteindre la Vierge du Ballon à 1250 m d’altitude.
100 mètres plus loin se trouve une table d’orientation annulaire en bronze, et 400 m encore plus avant on peut admirer une statue équestre de Jeanne d’Arc.

C’est le point du demi-tour…On part alors sur un sentier un peu en contrebas vers le nord  qui reste à l’horizontale sur 500 m pour plonger dans la pente Nord-Est vers le Col de Ronde Tête. Le balisage est rectangle rouge.

On suit de bon chemin sur environ 1 km avant de retrouver un itinéraire balisé anneau bleu sombre ( tour du Ballon)  puis le balisage croix de Saint-André rouge aplatie qui ramène à Boedelen en  1300 mètres environ, d’où part le petit sentier du début, qui dévale vers la route D 466.
L’ensemble totalise environ 8 km, dénivelle 500 m seulement, et emprunte des itinéraires forestiers à 80 %, donc ombragés.
On croise régulièrement de menus ruisseaux ou ruissellements de roche qui permettent un rafraîchissement bienvenu par temps chaud.
A priori, 2 heures suffisent pour marcheur actif peu chargé, 3 heures permettent un rythme tranquille et d’observer le paysage et les fleurettes !
Jolie et facile promenade avec superbe panorama à 360° !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *