Le grand Balcon de Chamonix

L'aventure et l'évasion

Le grand Balcon de Chamonix

15 mars 2018 Randonnée 0
Randonnée sur le balcon de Chamonix (Brévent)
 
 
Que l’on accède au belvédère du Brévent par la télécabine ou à pied, une fois à 2500 mètres et après avoir contemplé l’exceptionnel panorama sur toute la chaîne du Mont-Blanc et la vallée de Chamonix, une magnifique randonnée de trois jours s’offre à vous…C’est le temps que nous avons mis, sans courir…Tout d’abord, une descente à Planpraz ( partie assez enlaidie par les installations favorisant le ski alpin ) en suivant le sentier TMB ( Tour du Mont Blanc ) qui emprunte alors le Grand Balcon Sud en restant aux alentours de 2000 mètres. Nous passons la Flégère et grimpons au lac Blanc, fort joli, avec d’exceptionnels reflets, à 2300 mètres…de grands névés sont encore là !

Un peu plus loin, l’étape peut facilement être marquée après s’être ravitaillé en eau potable au refuge…attention aux règles…bivouac discret, au sens strict, de 19 h à 7 h.
Le lendemain, descente progressive, avec souvent des bouquetins, jusqu’à Courteray en passant par la maison de la Réserve où plein de choses instructives et des animateurs savants permettent une bonne approche écologique ( prévoir deux heures…) et le plein d’eau ! Puis remontée par le sentier GR de pays de TPMB ( Tour des Pays du Mont Blanc) jusqu’au refuge de la Pierre à Bérard ( 1900 m) pour continuer et franchir le col de Salenton ( 2500 m)
Un peu plus loin, de doux alpages et de paisibles torrents ( sauf en cas d’orage !!!) autorisent le second bivouac. Le troisième jour, il suffit de descendre doucement au refuge Moëde-Anterne ( 2000 m) puis reprendre le GR 5 qui remonte progressivement au Brévent en passant par de grands éboulis belles barres rocheuses ( pas de difficulté notoire).

Trois superbes journées, paysages grandioses, animaux sauvages divers, une paix royale, environ 50 Km ( très approximatif en montagne…) et à peu près 17 à 18 h de marche petites pauses incluses, donc rythme raisonnable, efforts mesurés…nécessaire pour prendre le temps d’apprécier ce parcours en boucle de moyenne montagne qui passe par une grande diversité de paysages puisque au long de faces nord/ouest/sud/est des Aiguilles Rouges.
Si on a moins de temps, redescendre du Brévent jusque dans la vallée à pied reste encore une alternative très agréable…quelques heures suffisent.
Bonne « course » !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *