Le canyon du Seebach

L'aventure et l'évasion

Le canyon du Seebach

9 février 2018 Canyon 0

LE CANYON du SEEBACH ( ou Canyon du Lac d’Alfeld )       Sewen ( 68 290)

Le canyon du Lac d’Alfeld a été récemment interdit d’accès par arrêté municipal.

ATTENTION : Ce canyon est alimenté par l’écoulement régulier artificiel régulé par le barrage du lac.
De façon imprévisible, un lâcher d’eau peut survenir, créant une vague de submersion suivie d’un fort débit. Si le fort débit peut encore autoriser la pratique moyennent l’équipement « hors-crue » récemment installé, la vague initiale, elle, n’est pas maîtrisable. Des panneaux formellement dissuasifs sont implantés aux abords du torrent. Un arrêté municipal ou préfectoral récent l’interdit jusqu’à nouvel ordre…

 

1)Accès routier :
du Lac d’Alfeld descendre vers Sewen et repérer peu après une fontaine en bois au-dessus d’un lacet virant à gauche. Dans le lacet suivant part un gros chemin forestier carrossable…s’y engager et franchir le pont du Seebach pour se garer juste derrière dans un bosquet de pins. On peut démarrer du pont ou remonter une centaine de mètres de sentier pour s’offrir une petite cascade-toboggan d’acclimatation supplémentaire et passer sous le pont… !
Ce canyon est intensivement utilisé par des professionnels d’activités sportives, il y a intérêt à éviter les créneaux usuels des week-ends et vacances d’été. Généralement, ces groupes démarrent vers 9 h, et partent vers 17 h. Il n’est pas rare de voir débarquer 4 ou 5 groupes de 8 !
Ce canyon comporte certes plusieurs échappatoires plus ou moins aisées à emprunter, mais aussi des parties sans aucune issue, dont des passages étroits dans lesquels une montée des eaux serait brutale, et des passages nécessitant la natation sur quelques mètres.
On peut donc commencer par un ressaut cascadant 60 m en amont du pont, sans autre intérêt que l’accès et l’acclimatation en douceur (toboggan) et un sous-bois agréable.

2) Description

Après le pont, un premier petit toboggan de 2 m. (ci-contre ) est suivi d’une descente plus brutale sur berge en RD où l’on trouve les premières broches sur un gros rocher, donnant un premier rappel de 5 m sur une vasque. En RG de celle-ci chute un rideau aquatique sous lequel on peut passer en rasant la roche, donnant un effet de mini-cataracte. Une main courante fixe est posée ( persistance non garantie !) et permet d’accéder en toute sécurité au rappel suivant en RG, pour descendre en 3 m dans une jolie vasque à nager. Petit saut possible.

Suite à cette courte nage, on atteint une seconde cascade de 3 m, encaissée, avec équipement sur les deux rives, et un tronc coincé depuis des lustres. Un saut est possible, mais délicat à négocier (étroit et déclive )
Là encore, un petit bassin à nager est au programme…il est suivi d’une descente en gorge avec une cascatelle en RD. Zone encaissée puis parcours large peu pentu.

On parvient à une suite de trois petites cascades offrant des possibilités de petits sauts ( 3 à 4 m) ou de rappels sur broches. Passages serrés où il ne ferait pas bon connaître une vague de crue artificielle dans ce canyon !

La dernière cascade s’ouvre sur un élargissement très important.
C’est là que peut se finir la course, bien qu’il existe encore un ressaut de 2 ou 3 mètres difficile à équiper, sur arbres lointains mal situés, si l’on veut s’amuser et poser pour les photos !
La remontée s’effectue par un très bon sentier en RG, il n’y a que 100 mètres à déniveler, environ.

Cascade finale (deux crans séparés d’un bassin dont il est plus commode de ressortir grâce à une corde à nœud en fixe en RG (persistance non garantie ! )

3) Bilan de l’excursion de reconnaissance :

Si ce n’était le danger bien réel d’un lâcher d’eau brutal et imprévisible, ce canyon quasiment unique dans la région offre de réelles possibilités et une esthétique indiscutable.
Diversité de situations, avec petits rappels, petits sauts, petites nages, diversité de cadres avec surplombs, gorges, replats, bassins.
Canyon d’initiation intéressant. Assez ludique.
Proximité du Lac d’Alfeld (natation et sauts ), et proximité de la grande cascade du lac ajoutent à son intérêt.
Les trois éléments construisent une belle journée !
Compte tenu de l’équipement en broches abondant, il suffit d’une corde de 40 m. Il y a des échappatoires en RG presque à chaque sortie de verticale et bassin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *